Santé

En matière de santé, le Département du Nord s’appuie sur une logique de prévention et de promotion de la santé des nordistes.

Elle repose sur une acception large de la notion de santé telle que définie par la Constitution de l'Organisation Mondiale de la Santé, à savoir "un état de complet bien-être physique, mental et social". 

En ce sens, l'action départementale se structure autour de 3 axes :

  • l'autonomie à tous les âges de la vie
  • la lutte contre les inégalités sociales et territoriales
  • l'augmentation du recours à l'offre de prévention et de soins

Promouvoir l’accès aux soins

Pour lutter contre les inégalités de santé, le Département s’attache à développer l’accès à la prévention et aux soins pour tous les nordistes.

La Protection maternelle et infantile

Le Département participe à la promotion de la santé des futurs parents dès la grossesse et de l’enfant jusqu’à l’âge de 6 ans.

En territoires, ce sont les services de Protection Maternelle Infantile en UTPAS qui assurent cette politique en mobilisant des professionnels aux compétences complémentaires : 

  • médecins
  • sages-femmes
  • conseillères conjugales 
  • puéricultrices
  • etc.

Planification familiale

  • consultations médicales
  • vie affective et sexuelle
  • moyen de contraception
  • projet de grossesse

Suivi de l'enfant de 0 à 6 ans

  • consultations médicales
  • visites à domicile
  • information sur les modes d’accueil de la petite enfance
  • bilan de santé à 4 ans

Ateliers thématiques

  • allaitement
  • portage
  • massage
  • activités ludiques (ex : jeux et comptines)

Accueil de l'enfant

Pour le bon épanouissement de l’enfant, le Département contrôle la qualité des modes d’accueil de la petite enfance :

  • crèches
  • haltes garderies
  • micro-crèches
  • assistants maternels
  • maisons d’assistants maternels
  • etc.

Les Services de Prévention santé (SPS)

10 Services de Prévention Santé composés de secrétaires, médecins, infirmiers, assistants sociaux etc. facilitent l'accès de tous à la prévention et aux soins.  Ils proposent une offre de services diversifiée.

  • Des consultations médico-sociales de prévention :
    Véritable trait d’union entre l’absence de soins et la prise en charge de sa santé, cette consultation permet aux personnes en situation de précarité de faire un point sur leur santé. Un bilan de santé et un accompagnement par un infirmier, un assistant de service social et un médecin peuvent être proposés à la suite de cette consultation. 
  • CeGIDD (Centres Gratuits d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des infections sexuellement transmissibles, du VIH et des hépatites virales) :
    Les CeGIDD du Département proposent tous des consultations médicales de dépistage et de traitement, des consultations avec un psychologue spécialisé en santé sexuelle. Dans les 3 CeGIDD de Lille, Roubaix et Valenciennes, les personnes peuvent avoir accès à la contraception d’urgence, la PrEP (traitement post-exposition pour le VIH) ainsi qu’à des consultations avec un sexologue.
  • CLAT (Centre de Lutte AntiTuberculeuse) :
    Lorsqu’une personne a contracté la tuberculose, le CLAT intervient pour proposer un dépistage gratuit à son entourage. Un accompagnement des personnes sous traitement et la délivrance de traitements sous certaines conditions sont également proposés. Un car radio passe dans les structures accueillant des publics en grande précarité et à risque de contracter la tuberculose.
  • Centre de vaccination :
    Toute personne en situation de précarité peut se présenter en Service de prévention santé pour bénéficier d’une vaccination obligatoire ou recommandée pour résider en France.

Accompagner et soutenir les acteurs de prévention 

EPICEA

EPICéA est une équipe pluridisciplinaire dont la mission principale est d'accompagner tous les acteurs de prévention dans la mise en place de leurs actions : professionnels, bénévoles et parents. 

L'objectif est de permettre à des personnes ou à des groupes de prendre conscience des attitudes et comportements favorables à leur santé et de développer leur capacité d'agir sur leur mode de vie et leur environnement. 

L’Appel à projet Santé 

L’appel à projet santé vise à soutenir la réalisation de projets innovants, en adéquation avec la délibération et au plus proche des besoins du terrain. Il poursuit deux objectifs principaux :

  • Privilégier l'accès aux soins et à la prévention pour tous avec une attention particulière envers les publics les plus vulnérables
  • Prévenir les conduites à risques liées à la sexualité et celles liées aux consommations
Barbara COËVOËT

Barbara COËVOËT

Vice-présidente en charge de la Santé et de la prévention

Contacter