Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Suzy Lieppe : un style "bouillonnant"

Publié le 25 septembre 2013 | Emotion culture


Suzy Lieppe, peintre et sculpteur à Croix-du-Bac

Peintre et sculpteur, Suzy Lieppe met toute son énergie dans ses créations. Son objectif : créer un dialogue avec celui qui regarde.

Infos pratiques

Suzy Lieppe ouvre son atelier, situé 11, rue de la Lys à Croix-du-Bac, le vendredi 18 octobre de 16 h 30 à 20 h 30 et les samedi 19 et dimanche 20 octobre de 15 h à 19 h.

Elle y exposera ses œuvres, expliquera les différentes techniques utilisées et proposera des démonstrations.

Site Internet : www.suzylieppe.com

Nos sites internet

 

Suzy Lieppe est peintre et sculpteur. Elle dit être "tombée dans l’art toute petite", avant de préciser : "J’ai toujours aimé ça."

Formée aux Beaux-arts, elle pratique d’abord la gravure au burin. Ce n’est que par la suite qu’elle se tournera vers la peinture :

"J’ai trouvé dans la couleur le moyen
de retranscrire l’énergie au fond de moi.

Son style, elle le décrit donc comme "énergisant", "bouillonnant".

Suzy travaille à la spatule (auparavant elle utilisait le pinceau) : les couleurs s’entrechoquent, les rouges croisent les jaunes, les bleus rencontrent les verts…

J’aime toutes les couleurs et je les connais bien. Comme un musicien avec ses notes, je sais comment elles vont réagir.

 

 

"Démolir pour créer"

De ses œuvres – elle peint sur différents supports : en ce moment, sur des découpes en PVC –, se dégagent force et puissance. Peindre est comme un sport.

Au bout d’une journée, je suis vidée, physiquement et mentalement, mais c’est du bonheur, ça me procure un bien-être… 

 Suzy Lieppe est aussi aujourd’hui sculpteur :

Je n’étais pas sculpteur au départ mais je m’y suis mise : mon tempérament, c’est de démolir pour créer. Je casse la pierre pour faire émerger ce qu’il y a dedans. C’est comme avec la couleur : une couleur en amène un autre. Quand je sculpte, une forme en amène une autre.

Outre la pierre brute qu’elle préfère, elle travaille également la pierre reconstituée et la résine :

Avec la pierre brute, on va à l’essentiel tandis qu’avec la résine et la pierre reconstituée, on revient dessus, on amalgame, c’est ce côté “cuisine” qui me plaît moins. J’aime aller à l’essentiel, droit au but.

Son objectif est de créer un dialogue avec celui qui regarde, ne pas tout dire d’un seul coup, laisser découvrir d’abord certaines choses puis d’autres et d’autres encore.

Suzy Lieppe est en quête de lieux publics, de jardins, d'espaces susceptibles d'accueillir de grandes sculptures ou des mobiles (peintures sur PVC) pour une exposition. Pour promouvoir son travail, en France et à l’étranger, elle est également à la recherche d’un agent artistique.

Depuis plus de 10 ans, elle participe aux Portes ouvertes des ateliers d’artistes :

Cette opération permet aux gens qui n’ont pas l’habitude de fréquenter galeries et ateliers d’y accéder.

 

 

 

 

 

 

 

 


baseline