Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Grasjacqs, artiste singulier pluriel

Publié le 23 septembre 2013 | Emotion culture


Portrait de Jacques Grassart à Caudry

A Caudry, Jacques Grassart, alias "Grasjacqs", est connu comme le loup blanc. Ancien directeur d’école à la retraite, Jacques a mis à profit son temps libre pour devenir… prolifique.

Je me suis mis à la photo puis je suis devenu correspondant de presse à "La Voix du Nord. Aujourd’hui, l’appareil photo est pour moi comme la cloche autour du cou de la vache. On est inséparable ! 

raconte-t-il.

Mais Jacques a bien d’autres passions qu’il évoque à grands renforts de gestes et de bons mots. Le bonhomme ne tient pas en place. Il tient une rubrique randonnée dans les pages locale de la Voix du Nord, pour laquelle il a déjà sillonné 125 circuits du Cambrésis, en véritable marathonien qu’il a été. Et il y a aussi le dessin. Autodidacte, il dessine à l’encre de chine, des caricatures et des saynètes loufoques issues d’une imagination très féconde.

Mon travail s’inscrit dans la mouvance de l’art singulier, une pratique artistique qui découle de l’art brut et qui fait fi de tout académisme

détaille-t-il. Ses œuvres mélangent dessins figuratifs et commentaires façon bande dessinée truffés de calembours.

Grasjacqs vous accueillera à la salle des fêtes de Briastre lors des portes ouvertes aux ateliers d’artistes, du 18 au 20 octobre. Le personnage vaut le détour à plus d’un titre !


baseline