Version imprimable - Nouvelle fenêtre

À Lille, enfants et aînés unis pour la planète

Publié le 15 octobre 2019 | Autonomie Handicap Seniors

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

À l'occasion de la Semaine bleue 2019, l'EHPAD Saint Antoine de Padoue à Lille a remporté le prix du Département du Nord pour son projet de spectacle intergénérationnel autour du thème de la protection de la planète.

Ah tût tût pouet pouet le voilà, c'est l'autobus des pious pious !

Conduit par Kurka la poule, le bus part chercher les enfants au centre Marcel Bertrand avant de s'arrêter porte d'Arras pour récupérer Mme Vendeville, 93 ans. Ensemble, ils se rendent à l'Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) Saint Antoine de Padoue pour fêter la semaine bleue.

Durant leur voyage, ils rencontreront M. Diruit le contrôleur mais aussi... des bouteilles en plastique. Monsieur poubelle entre alors en scène pour expliquer pourquoi il est utile de recycler. Avec 250 canettes de soda, on fabrique un vélo !

Un spectacle intergénérationnel récompensé par le Département

Derrière la marionnette de Kurka se cache Kathy Dillies, responsable des animations à l'EHPAD.

Déjà plusieurs années qu'elle donne de la voix et met en scène des spectacles pour les résidents.

Pour celui-ci nous avons travaillé avec le centre social Marcel Bertrand. Les enfants sont venus toutes les semaines cet été. Le 16 octobre, l'EHPAD voisin Alphonse Daudet assistera à la représentation et un guitariste accompagnera les chansons. 

Une initiative saluée lors de la remise des prix organisée par l'URIOPSS Hauts-de-France, où l'EHPAD a reçu le prix du Département du Nord des mains de Geneviève Mannarino, vice-présidente en charge de l'autonomie.

Et une immense fierté pour Mme Vendeville, à l'origine de l'histoire du bus des pious pious. Cette résidente, qui a le même âge que la reine d'Angleterre et affectionne autant les chapeaux, empruntait autrefois cette ligne.

L'EHPAD : un lieu de vie dans le quartier

Cette récompense est également un bel encouragement pour Samuel Debril, directeur de l'EHPAD :

C'est une vraie reconnaissance. Cela nous indique que nous sommes sur la bonne voie et que notre projet d'ouverture a du sens !

Issu du regroupement des EHPAD Notre Dame d'Espérance et Marguerite Yourcenar, l'établissement a été entièrement reconstruit il y a 2 ans, avec le soutien du Département du Nord.

Depuis, de nombreux partenariats ont été mis en place avec les acteurs locaux pour faire de la structure un lieu de vie incontournable dans le quartier. 

Nous travaillons avec les CCAS, les écoles, les habitants. Pourquoi pas accueillir un conseil municipal de quartier ?

propose Samuel Debril.