Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Cambrésis : un nouveau plan pour la mobilité

Publié le 04 septembre 2019 | Voirie Mobilité

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Des réponses adaptées à chaque territoire. Après la Sambre-Avesnois et le Bassin minier, le Nord renforce son engagement en faveur du Cambrésis avec une politique de "discrimination positive", qui vise notamment à favoriser la mobilité en milieu rural.

Caudry : un éco-quartier verra le jour

La première pierre d'un nouvel éco-quartier au cœur de Caudry a été posée à la fin de l'été. Sur une friche commerciale de 3 hectares, un projet de 150 logements intergénérationnels doit voir le jour d'ici 2022. Il est porté par Nordsem, société d'économie mixte du Département, qui réalise des projets d'aménagement pour le compte de communes du Nord. 

Actualités

Le Département du Nord est un acteur incontournable du développement des territoires et attache une attention particulière pour les territoires les plus en difficulté.

Engagé avec l’État dans le pacte pour la réussite de la Sambre-Avesnois-Thiérache, le Nord participe également activement au renouveau du Bassin minier. Aujourd’hui, c'est dans le Cambrésis qu'un nouvel élan est donné, pour s'attaquer tout particulièrement aux problématiques de mobilité.

Nous allons soutenir des projets innovants pour la mobilité en milieu rural. Un million d’euros par an y sera consacré

précise Jean-René Lecerf, président du Département du Nord.

Le Département a déjà financé à hauteur de 1,2 million d’euros une toute nouvelle piste cyclable de 2,5 mètres de large, reliant Caudry, Montigny-en-Cambrésis et Bertry dans le cadre de son schéma cyclable. Elle ne fait que des heureux.


Jean-René Lecerf, président du Département du Nord, a inauguré une piste cyclable de 2,5 km de long entre Caudry et Bertry. Photo : D. Lampla

Cette nouvelle voie permet en effet de sécuriser la RD 115, une route sinueuse de 2,5 km de long qui voit passer 5 500 véhicules par jour ainsi qu’environ 300 camions.

Cette opération, qui a nécessité l'achat de plus de 3 hectares de terrain, a généré en outre 264 heures d’insertion pour des personnes éloignées de l’emploi.

Le vélo, c’est la mobilité de l’avenir !

poursuit Jean-René Lecerf.

Il nous faut faire sauter les freins de la mobilité en offrant des infrastructures sécurisées et confortables. C’est un enjeu environnemental mais aussi économique. 

 

Le pont de Noyelles-sur-Escaut inauguré


Le pont de Noyelles-sur-Escaut a été ouvert à la circulation en juin dernier. Photo : Philippe Houzé.

À Noyelles-sur-Escaut, c'est un nouveau pont qui a été inauguré par Jean-René Lecerf, vendredi 30 août. Cette réalisation emblématique représente un investissement de 1,8 million d'euros et un vrai plus pour les voies de communication du secteur, tant routières, pédestres, que fluviales.

Réhaussé à 4 mètres, cet ouvrage d'art a notamment permis d'augmenter le trafic des péniches, en accord avec Voies navigables de France.

La construction de ce pont a généré 543 heures d’insertion pour des personnes éloignées de l’emploi.

Le Département attache une grande vigilance à la surveillance et l’entretien de ses 1 386 ouvrages d’art

a rappelé en conclusion le Président du Département.