Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Marcq-en-Ostrevent : un village encore plus accueillant

Publié le 29 août 2019 | Solidarité entre les territoires

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

À Marcq-en-Ostrevent, les rues du centre bourg ont été aménagées pour offrir aux 727 habitants un cadre de vie plus agréable. Des travaux réalisés avec le soutien financier du Département du Nord.

Le soutien du Département du Nord

Montant des travaux : 399 962 euros

Participation du Département: 32,15% soit 128 593 euros 

Le Département a également financé entièrement la réfection de la chaussée de la RD 132 qui traverse ce village.

Kiosque

Vidéos

Dans la rue du Maréchal Foch, Mélanie, son conjoint et leurs 3 enfants observent les routes toutes neuves. 

On se promène beaucoup dans le village. Les enfants aiment bien faire signe aux voitures et aux camions qui passent

explique la jeune femme.

Comme les rues de Féchain, Pasteur et Clémenceau, la rue du Maréchal Foch a été entièrement aménagée : route, trottoirs et places de stationnement ont été complètement repensés.

Un centre plus sûr pour tous

Les objectifs sont multiples : favoriser la liaison entre le rond-point et le centre du village, permettre un accès à tous (piétons, automobilistes, cyclomotoristes, cyclistes, personnes à mobilité réduite, parents avec poussette) et surtout garantir la sécurité des uns et des autres par des aménagements visibles, permettant d'apaiser la circulation. 

Ainsi, afin de différencier les usages piétons et voitures, des matériaux de revêtement de sol différents ont été choisis. Les places de stationnement se repèrent par des lignages de pavés grès. 

L'entrée du village par la rue de Féchain se remarque par la création d'une double chicane centrale pour ralentir la circulation sur cet axe très emprunté.

Pour Mélanie, ces aménagements sont très rassurants :

Lola et Luca vont à l'école dans le village rue Pasteur. Avant, les voitures passaient trop vite, maintenant les conducteurs font plus attention

assure t-elle.

À l'écart du bassin minier et des grandes voies de communication, Marcq-en-Ostrevent a su garder son identité paysagère : celle d'un vaste plateau dominé par les Monts d'Erchin et façonné par la vallée de la Sensée.

Aménagement paysager

L'enjeu des travaux était donc de respecter cette identité et de mettre en valeur la richesse des villages agricoles du territoire.

Le projet a ainsi prévu des plantations aux abords des maisons, l'enfouissement des réseaux aériens et l'aménagement du rond point dans un esprit "bourg". 

Pour Edouard, Marcquois de longue date et membre du Centre Laïc d'Animation Socio-Culturelle du village (CLASC) :

c'est propre et beaucoup plus accueillant. Ils ont installé des fleurs et des plantes avec les habitants, ça va être magnifique