Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le mondial de foot féminin booste le secteur de l'insertion

Publié le 26 avril 2019 | Insertion Emploi

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Un chantier d'insertion qui fabrique le revêtements de sièges du stade, des allocataires du RSA recrutés comme agents de sécurité... La coupe du monde féminine de football, dont six matchs seront accueillis cet été au stade du Hainaut à Valenciennes, génère de l'activité économique à Denain.

Le Département et le mondial féminin de foot

  • 70 000 euros
    C'est le montant de la subvention attribuée par le Département du Nord pour soutenir la communauté d'agglomération Valenciennes Métropole dans l'accueil de cet événement.
  • 15 000 euros
    C'est le montant de l'aide apportée par le Département du Nord au Comité départemental Nord de football pour le projet à destination des accueils de loisirs de l'arrondissement de Valenciennes avec des animations autour du football menées lors de vacances de printemps dans le cadre du dispositif "Village en sport".

C'est une occasion exceptionnelle que l'association Alternative a saisi en remportant l'appel d'offres lancé par la FIFA et la Communauté d’Agglomération Valenciennes Métropole. L'objectif : confectionner le revêtement de 1600 sièges pour le KOP (la tribune des supporters) du stade du Hainaut et 50 pour le banc de touche en prévision des matchs qui y seront accueillis pour la coupe du monde féminine de football. 

C'est le prototype réalisé par Catherine Lestienne, l'encadrante technique, qui a été retenu

raconte Valérie Collet, la directrice d'Alternative.

Cette association a mis en place il y a 20 ans Textimage, un chantier d'insertion autour de la couture et du repassage afin d'aider les personnes les plus éloignées de l'emploi à retrouver une activité. Particuliers ou entreprises peuvent faire appel à ses services.

Nous sommes une passerelle. Nous nous adressons aux allocataires du RSA, de l'ASS, aux travailleurs handicapés à qui nous proposons un contrat allant jusqu'à un an. Nous leur donnons des repères afin qu'ils apprennnent ou réapprennent à respecter des horaires, travailler en équipe... 

"Travailler sur un projet concret m'a permis de retrouver confiance en moi"

Christophe, en situation de handicap, a participé à la découpe des pièces pour la réalisation du revêtement des sièges du KOP, et il en est fier. Ce travail l'a transformé et l'a aidé à construire son projet professionnel :

Travailler sur un projet concret et valorisant m'a permis de retrouver confiance en moi et d'acquérir de l'autonomie. Aujourd'hui, j'aimerais être agent de nettoyage.

Séverine, elle, ambitionne d'être opératrice dans le secteur de l'automobile après y avoir fait un stage dans le cadre de ce chantier d'insertion.

 Gérard assurera la sécurité des matchs qui se joueront à Valenciennes à l'occasion du mondial de football féminin. Photo : Philippe Houzé

150 agents de sécurité recrutés

Un emploi, c'est ce qu'est venu chercher Gérard, 50 ans, en se rendant à la journée de recrutement organisée par SBM sécurité à l'IRMS de Denain. La société de sécurité a remporté l'appel d'offres pour assurer la sécurité des matchs du mondial de foot féminin.

Elle a mis en place un partenariat avec le Département du Nord, Pôle emploi et le PLIE pour recruter environ 150 personnes en CDD (avec à la clé, pour certains, un CDI) afin notamment de répondre à ce surcroît d'activité et plus largement, au développement régulier de l'entreprise.

Tous se sont mobilisés pour flécher des candidats susceptibles de répondre rapidement à la demande avec une matinée consacrée aux personnes déjà qualifiées et un après-midi réservé à ceux qui suivront une formation qualifiante de 5 semaines, financée par la Région :

Le travail mené avec le Département via la Plateforme emploi et insertion professionnelle du Valenciennois permet de cibler les bonnes personnes et de nous faire gagner du temps sur les recrutements. C'est un métier en tension et nous cherchons des candidats

confirme Grégory Stivala, gérant de l'IRMS.

Des aides à l'embauche pour les employeurs

Ainsi, Gérard, qui a travaillé lors de l'Euro 2016 fait partie des 9 allocataires du RSA recrutés, sur la quarantaine de personnes qui s'est présentée ce jour-là :

Actuellement allocataire du RSA, il est recruté avec un CIE et il est éligible pour un emploi franc. Son employeur va ainsi bénéficier d'aides à l'embauche 

explique Baya Saïdi, de la Plateforme emploi et insertion professionnelle du Département, chargée de positionner des allocataires du RSA.

Pour tous ceux qui y auront participé, le Mondial de football féminin sera une belle expérience à faire valoir auprès de futurs employeurs.

 

Photos du haut : Séverine a assemblé les pièces qui ont servi à confectionner les revêtements des sièges du KOP. Photo : Dominique Lampla