Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Budget 2019 : investir pour l'avenir

Publié le 06 février 2019 | Le Nord Institution

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Les élus départementaux ont adopté le budget primitif 2019 de la collectivité, d'un montant total de 3,5 milliards d'euros. En 2019, 240 millions d'euros seront investis sur les territoires dans un contexte de stabilisation de la dette et des dépenses de fonctionnement.

Une mission sur la protection de l'enfance

Le 5 février, les élus départementaux ont voté à l'unanimité la création d'une mission spéciale d'information et d'évaluation sur la protection de l'enfance. Ses travaux seront présidés par Paul Christophe, Député du Nord et conseiller départemental.

Le chiffre

6,5 millions d'euros sont alloués à la nouvelle programmation du Projet Éducatif Départemental du Collégien (PEDC) pour la période 2019-2022. 337 établissements publics et privés peuvent déposer leur dossier pour des projets centrés autour de la citoyenneté, de la culture et du sport et de l'avenir professionnel des élèves. Une attention particulière sera portée aux usages numériques dans l'examen des dossiers proposés.

Actualités

Vidéos

C'est un budget particulier

souligne Jean-René Lecerf, Président du Département du Nord. Particulier, car c'est le premier budget adopté dans le nouveau cadre de la contractualisation réalisée avec l'État. Cet engagement prévoit de limiter la hausse des dépenses de fonctionnement à 1,35%. Particulier également,

car ce budget a été élaboré dans un climat d'incertitude quant au devenir de la fiscalité locale, que le Gouvernement envisage de remettre à plat dans le cadre de la suppression de la taxe d'habitation

Ce chantier impactera les Départements qui bénéficient notamment de recettes issues de la taxe foncière.

En 2019, le taux départemental sur le patrimoine bâti reste d'ailleurs inchangé: 19,29%. Après la baisse réalisée en 2018, ce taux est toujours le plus bas des cinq départements des Hauts-de-France.

Des moyens supplémentaires pour la protection de l'enfance

Le budget primitif 2019 prévoit 990 millions d'euros pour financer les allocations individuelles de solidarité que sont le Revenu de Solidarité Active (RSA), l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) et la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Une somme conséquente, dont près de la moitié reste à la charge du Département du Nord.

Parmi les priorités de ce budget, on notera l'augmentation du budget alloué aux politiques de la protection de l'enfance, en faveur de la jeunesse et des familles. Plus de 18 millions d'euros supplémentaires par rapport à 2018 (465,1 millions d'euros au total) permettront de renforcer la prévention et de renouveler l'offre dans les territoires.

Le Département consacre 18,2 M€ en plus pour les politiques en faveur de l'enfance, la jeunesse et les familles

240 millions d'euros d'investissements

Le montant des investissements atteint 240 millions d'euros en 2019.

C'est un montant important pour notre territoire. Grâce à notre gestion, ces investissements se font sans augmenter la dette du Département

note Christian Poiret, premier vice-président en charge des Finances. Ces investissements concernent le quotidien des Nordistes à travers l'entretien des routes, les projets co-financés dans les communes, les collèges ou encore les grands chantiers d'aménagement comme le déploiement de la fibre, le Canal Seine Nord Europe ou le contournement routier de Valenciennes actuellement en construction.