Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Autonomie : de nouvelles politiques innovantes

Publié le 21 novembre 2018 | Le Nord Institution

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

L'assemblée départementale a adopté lundi 19 novembre 2018 de nouvelles mesures en faveur de l'autonomie des Nordistes. Le Département renforce également son action pour l'emploi transfrontalier des allocataires du RSA.

Trois délibérations portant sur des réponses innovantes en matière d'autonomie ont été adoptées lundi 19 novembre par le Conseil départemental réuni en séance plénière à Lille.

La première concerne le déploiement de 40 Relais autonomie sur le territoire départemental. Il s'agit de lieux d'information de proximité qui s'adressent à la fois aux personnes vivant avec un handicap et aux personnes âgées.

Nous prenons le virage de la simplification, de la proximité, en partant du besoin des usagers. En dotant les Relais autonomie des outils adaptés et grâce à un effort de formation nous apportons une réponse concrète

note Geneviève Mannarino, Vice-présidente en charge de l'Autonomie. Les Relais autonomie sont localisés dans les locaux existants de certains CLIC, CCAS, des MSAP,  des associations ou encore dans des UTPAS du Département.

L'assemblée départementale a également acté la généralisation des Commissions Territoriales de l'Autonomie (CTA). Ces 8 CTA permettront d'associer les usagers et les professionnels à l'identification des besoins de chaque territoire dans la perspective d'un département 100% inclusif.

Les élus ont par ailleurs voté de nouveaux moyens pour le répit des proches-aidants. 1,65 million d'euros seront mobilisés chaque année pour leur proposer un panier de services complémentaire à l'accueil de jour.

Favoriser l'emploi transfrontalier

Dans le domaine de la coopération transfrontalière et du retour à l'emploi, une délibération a été adoptée pour ouvrir de nouvelles opportunités aux allocataires du RSA (Revenu de Solidarité Active) dans le département du Nord. L'assemblée départementale autorise le Département à candidater au projet Interreg "En avant". L'objectif est d'amplifier les résultats de l'expérimentation menée ces derniers mois dans les Flandres ou dans la métropole lilloise.

Parmi les autres points à l'ordre du jour, un nouvel appel à projets a été voté pour 2019 concernant les dispositifs Aide départementale aux villages et bourgs et Projets territoriaux structurants. Il sera lancé en février 2019. Cela représente une enveloppe de 35 M€ pour les projets de nos communes.