Version imprimable - Nouvelle fenêtre

RSA : les premiers pas en entreprise bien accompagnés

Publié le 19 octobre 2018 | Insertion Emploi

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Département du Nord finance des Contrats Initiatives Emploi (CIE). Une mesure mise en place pour inciter les entreprises à recruter des allocataires du RSA et faciliter l'insertion professionnelle de ces derniers. Dans le Douaisis, un partenariat a récemment été mis en place avec Plastic Omnium.

Chiffre clé

461 Contrats Initiative Emploi financés par le Département sont en cours d'emploi

Les autres articles

Elle est ravie. Sabrina Mehiaoui, 29 ans, vient de terminer un contrat de 7 mois chez Plastic Omnium où elle a été formée au métier d'opérateur. Un travail à la chaîne et de nuit que la jeune femme a découvert sans a priori :

Ce métier m'a plu : il consiste à mouler, poncer et nettoyer les pièces et aussi à les contrôler. Et puis je préfère travailler de nuit, ça simplifie mon organisation pour les enfants

assure-t-elle. Pour cette jeune maman qui a dû se consacrer pendant plusieurs années à l'un de ses enfants malades, pas simple de revenir sur le marché de l'emploi :

On me proposait des contrats dans des fast-food ou des bars parce que j'ai un CAP agent polyvalent de restauration. 

 

Un recrutement sécurisé

Sa détermination conduit son référent RSA à l'orienter vers Direct Entreprise qui la met en contact avec Mélanie Laisné. La chargée de mission de la Plateforme départementale emploi et insertion du Douaisis cherche en effet à positionner des allocataires du RSA sur des postes d'opérateur chez Plastic Omnium.

Je rédige des offres en fonction des besoins de l'entreprise et je les diffuse auprès de nos partenaires pour qu'ils m'envoient les profils correspondants. Puis je reçois les candidats avant de les mettre en relation avec le service ressources humaines de Plastic Omnium.

 

Marie-José Ducoulombier responsable Ressources humaines chez Plastic Omnium à Flers-en-Escrebieux, Mélanie Laisné, Sabrina Mehiaoui, christelle Vaterkowski, Ibrahim Fall.

Un filtre qui permet de sécuriser le recrutement :

Nous nous assurons que le candidat correspond à la demande de l'entreprise et cela évite de mettre le postulant en difficulté devant l'employeur 

explique Mélanie Laisné dont la collègue Christelle Vaterkowski assure un retour auprès des référents qui ont envoyé des candidats, afin de leur expliquer les raisons pour lesquelles ils n'ont pas été retenus :

Cela peut les aider à mieux cibler les futurs postulants.

 

Des aides financières pour les employeurs

Grâce à une sérieuse préparation, Sabrina réussit l'entretien et intègre Plastic Omnium dans le cadre d'un CIE. Ce dispositif permet aux employeurs de recruter des personnes motivées tout en bénéficiant d’aides qui peuvent prendre la forme de subventions à l’embauche, d’exonérations de certaines cotisations sociales, d’aides à la formation... et s'inscrit dans leur démarche RSE.

Et une fois recrutée, Sabrina a pu bénéficier d'un accompagnement IOD assuré par Direct Entreprise :

Mme Lepachelet est venue dans l'entreprise plusieurs fois par semaine pour s'assurer que tout allait bien. Ça m'a vraiment bien aidé à m'adapter.

Sabrina Mehiaoui, qui a été la première personne à bénéficier de ce partenariat, a ouvert la voie à d'autres candidats :

je l'ai rencontrée avant de passer l'entretien pour qu'elle partage son expérience et quand j'ai commencé, elle m'a servi de guide : c'est rassurant

confirme Ibrahim Fall, 27 ans qui entame son troisième mois chez Plastic Omnium et peut désormais envisager de s'acheter une voiture :

J'ai passé le permis grâce à l'association APSR, ça m'a bien aidé pour décrocher cet emploi !

Aujourd'hui, Sabrina Mehiaoui est fière d'avoir pu contribuer, par son exemple, à aider d'autres allocataires du RSA à bénéficier du même dispositif. Elle espère signer rapidement un nouveau contrat.