Version imprimable - Nouvelle fenêtre

RSA : retour à l'emploi réussi après le job dating du club Med

Publié le 14 octobre 2018 | Insertion Emploi

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Karid Boudy a été recruté par le Club Med il y a un an suite au premier job-dating organisé en partenariat avec le Département du Nord. Grâce à une solide préparation, cet ancien allocataire du RSA de 29 ans a su convaincre en dépit de son manque d'expérience. Il va bientôt entamer une troisième saison chez ce célèbre voyagiste.

Lui se voyait à la réception. Il est aujourd'hui valet de chambre et a bon espoir de tester d'autres métiers cet hiver dans la station où il va retourner.

Karid Boudy a 29 ans. L'an dernier, ce jeune allocataire du RSA qui cherche sa voie, décide de s'orienter vers le secteur de l'hôtellerie et du tourisme. Émilie Noiret, sa référente du PLIE de Lille propose alors sa candidature à la Plateforme Territoriale de l’emploi et de l’insertion professionnelle de Lille métropole, qui prépare un job dating avec le Club Med :

Nous menons un travail en amont avec l'ensemble de nos partenaires pour identifier des allocataires du RSA qui pourraient être intéressés. Karid était l'un d'entre eux

se souvient Guillaume Leblond qui coordonne l'opération avec l’équipe de la Plateforme.

J'ai assisté à une première réunion où le Département m'a expliqué comment aller se passer le job dating et je me suis dit : "pourquoi pas ?" 

raconte Karid Boudy.

Être ouvert à de nouvelles propositions

Dès lors, il met tout en oeuvre pour se préparer au mieux à un éventuel entretien auprès de différents partenaires du Département.

Notre rôle est d'accompagner les personnes afin qu'elles puissent aller jusqu'au bout de leur projet. Nous pouvons tout leur apporter, sauf la motivation

relève Emilie Noiret qui a rapidement détecté cette qualité chez Karid et lui a proposé aussi des simulations d'entretien.

 Une préparation qui a porté ses fruits :

Tout cela m'a réellement aidé à être plus à l'aise à l'oral et à être ouvert à de nouvelles propositions

témoigne Karid Boudy. Le jour du job dating, le recruteur lui apprend que les postes de réceptionnistes sont pourvus. En dépit de son manque d'expérience dans ce domaine, il n'hésite pas à se positionner sur un poste de valet de chambre. Sa motivation et son enthousiasme font le reste. Il ressort avec une promesse d'embauche.

Un an après, Karid Boudy (au centre) retrouve Émilie Noiret sa conseillère emploi du PLIE, David Lecomte l'un des recruteurs du Club Med et  Guillaume Leblond coordinateur de l'opération au Département. Photo : C. Arnould

 

Une promesse d'embauche pour 70 nordistes allocataires du RSA

Promesse d'embauche que 70 Nordistes, allocataires du RSA ont reçu eux aussi à l'issue de leur entretien au cours de trois nouvelles journées de recrutement organisées à Ferrière-la-Grande, Dunkerque et Lille les 9, 10 et 11 octobre 2018.

Nous n'avons pas hésité à reconduire ce partenariat parce que ce premier job dating avait bien fonctionné. Nous avons apprécié la valeur travail à laquelle les Nordistes sont attachés. Ils sont aussi habitués au rythme saisonnier. 

explique David Lecomte, chargé de recrutement RH au Club Med.

Depuis un an, ce qui a changé ? L'estime de moi. J'ai retrouvé confiance

confie Karid Boudy. En attendant d'entamer cet hiver sa troisième saison dans un village de Savoie, il va assurer quelques contrats d'intérim.