Version imprimable - Nouvelle fenêtre

La bourle, c'est cool !

Publié le 10 août 2018 | Culture Sport

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Les enfants du centre de loisirs de Flêtre ont bénéficié, à Méteren, d'une initiation à un sport local : la boule flamande. Cette action a été menée dans le cadre de "Village en sport", un dispositif financé par le Département qui permet à plus de 12 000 jeunes nordistes des communes rurales de bénéficier d'animations sportives pendant les vacances.

Village en Sport

Pour bénéficier de ce dispositif, il faut répondre à trois critères :

  • être une commune rurale
  • avoir un accueil de loisirs référencé par la DRJSC
  • avoir un équipement qui a été subventionné par le Département au titre de la politique sportive (plateau multisport, terrain de football synthétique...)

Les autres articles

Actualités

Vidéos

C'est l'été, et malgré la chaleur étouffante dehors, les enfants s'encouragent et sautent de joie à chaque point marqué. Ils découvrent pour la plupart un jeu traditionnel : la boule flamande également appelée Bourle. La règle est simple :

Il suffit d'aller d'une cible à l'autre et on compte les points. C'est comme la pétanque, sauf qu'on ne peut pas jeter la bourle, qui est une sorte de tranche de bois cylindrique

explique Jean Lemille. C'est le président de la boule flamande de Méteren en personne qui initie les enfants. Dans ce jeu, tout réside dans la précision du geste afin que l'objet, qui tourne en zigzag, atteigne sa cible. 

Il faut lancer fort, mais pas trop

conseille Salomé.

Le secret de Gabriel ?

Je vise sur les côtés.

 

Proposer des activités sportives
auxquelles ils n'ont pas accès

 

Gabriel s'est vite pris au jeu, encouragé par ses copains du centre de loisirs, sous le regard de Jean Lemille. Photos : C. Arnould.

 

Les enfants eux, apprécient l'animation proposée par le centre de loisirs de Flêtre où ils sont inscrits pour ces vacances d'été. Une commune qui répond aux critères du Département pour bénéficier du dispositif "Village en Sport" :

Nous sommes une petite commune alors cela nous permet de proposer aux enfants une multitude d'activités auxquelles ils n'ont pas accès habituellement, et à proximité de chez eux

témoigne Sophie Desodt, la directrice du centre de loisirs.

Avec l'espoir de susciter des vocations. C'est aussi l'ambition de ce dispositif et cela fonctionne :

Certains enfants continuent de pratiquer des sports pendant l'année après les avoir découverts grâce à Village en Sport

assure Sophie Desodt.

En attendant, Gabriel et ses copains comptent leurs points, mais avec fair-play, car comme le dit sagement Eugénie :

Ce qui me plaît, c'est de participer. Ce n'est pas grave si je perds !