Version imprimable - Nouvelle fenêtre

RSA : favoriser l’emploi des allocataires dans les travaux publics

Publié le 26 janvier 2018 | Insertion Emploi

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Département et la Fédération Régionale des Travaux Publics (FRTP) sont désormais liés par une convention qui favorise l’insertion des allocataires du Revenu de Solidarité Active. Elle a été signée par leur président respectif, Jean-René Lecerf et Bernard Duhamel le jeudi 18 janvier 2018, en présence de personnes ayant bénéficié de l’insertion et des entreprises partenaires.

LOGO UE-l europe s engage en hauts de france-NORMAL

Les autres articles

Le Département travaille depuis 2015 en étroite collaboration avec les acteurs de l'emploi, de l'insertion sociale et avec les acteurs du monde économique.

Nous avons réussi à tisser de véritables liens de synergie entre le monde de l’entreprise et celui du social

souligne le président du Département, Jean-René Lecerf.

Cette politique porte ses fruits avec le retour à l’emploi de près de 7000 allocataires du RSA "grâce à une gouvernance partagée". 

Le secteur des travaux publics qui compte 620 entreprises dans les Hauts de France est un des partenaires incontournable du Département pour les emplois qu’il crée (26 000 emplois assurés dans la Région) et le soutien qu’il apporte à l’attractivité du territoire.

Le Département est un grand donneur d’ordre. Nous avons utilisé le ressort de la commande publique pour favoriser le retour à l’emploi des allocataires du RSA

explique Bernard Duhamel, le président de la Fédération Régionale des Travaux Publics.

 

 

La signature de cette convention assure une ouverture plus grande des allocataires du RSA aux opportunités d’emploi, soit par les emplois directs, soit par les clauses d’insertion. Elle favorise des parcours de qualité en étant plus proche des besoins des entreprises

note le président du Département.

 

Donner toute leur place dans la société aux allocataires du RSA

 

Ce n’est pas Bouchaïb Bousada, chef de chantier qui dira le contraire. Invité à la signature de cette convention aux côtés de son employeur, représenté par son Directeur général Philippe Foucaut, il travaille dans cette entreprise de travaux publics à Vieux-Condé depuis 15 ans.

Cet ancien allocataire du RSA a commencé par un stage de 18 mois en GEIQ Pro (Groupement d'Employeurs pour l'Insertion et la Qualification) au cours duquel il alternait les périodes en entreprise et à l’école. 

À la fin de son contrat, l'entreprise TCL lui a proposé un Contrat à durée déterminée d’un an avant de l’embaucher en Contrat à durée indéterminée. Il a ensuite gravi tous les échelons :

Avec les formations, j’ai pu évoluer. Aujourd’hui, je réalise des chantiers qui vont jusque 2,5 millions d’euros

relève-t-il fièrement. Il est à son tour devenu formateur, pour partager avec les plus jeunes le fruit de son expérience. Un parcours exemplaire pour Philippe Foucaut :

Si les jeunes que nous accueillons chaque année ont la volonté d’aller jusqu’au bout de leur parcours, nous arriverons à pérenniser leur emploi.

La pérennité des emplois, un objectif commun

pour redonner aux personnes en situation d’insertion toute leur place dans la société

conclut le président du Département.

 


Photo d'ouverture : Avant la signature de la convention qui s'est déroulée dans les locaux de l'entreprise Ramery à Erquinghem-Lys, Jean-René Lecerf, président du Département du Nord, Bernard Duhamel, président de la FRTP et Jean-Pierre Cattoen, président de la commission emploi-insertion à la FRTP ont pu échanger avec les entreprises impliquées dans l'insertion et des personnes ayant bénéficié de l'insertion. Photos : Ph Houzé.