Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Budget 2018: impôts en baisse, investissements maintenus

Publié le 19 décembre 2017 | Le Nord Institution

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Département du Nord a adopté son budget primitif pour l'année 2018. Les impôts départementaux baissent de 50 M€. L'investissement est maintenu à un haut niveau (255 M€) alors que la dette se résorbe (-3%).

L'engagement avait été pris en 2016 par le Président du Département Jean-René Lecerf.

Le budget primitif 2018 consacre une baisse de la part départementale de la taxe foncière de 50 millions d'euros. Sur le prochain avis d'imposition que vous recevrez, le taux départemental passera de 21,45% à 19,29%.

 

Taux le plus bas de la région

Le taux pratiqué par le Département du Nord reste le taux le plus bas des 5 Départements de la Région Hauts-de-France.

Cette mesure fiscale intervient dans un contexte national qui nécessite de la vigilance, l'État demandant 13 milliards d'euros d'économies aux collectivités.

L'augmentation continue du montant des allocations individuelles de solidarité (Allocation personnalisée d'autonomie, Prestation de compensation du handicap) reste un autre point préoccupant. Avec le Revenu de solidarité active (RSA), ces allocations représentent plus d'un tiers du budget départemental. À cet égard, le budget 2018 fait état d'un montant de 424 M€ qui n'est pas compensé par l'Etat et se retrouve, de ce fait, à la charge du Département.

Depuis 3 ans, nous avons changé de logiciel. La baisse de fiscalité dans ce contexte a été rendue possible par la maîtrise de nos dépenses et par l'optimisation de nos recettes

explique Christian Poiret, Vice-Président en charge des Finances.

La diffusion d'une culture de la recette et la maîtrise de la masse salariale s'ajoutent aux résultats nés des politiques mises en œuvre depuis 2015.

 

Retour à l'emploi : des résultats

Ainsi, en dépit d'une détérioration de la situation sur le front du chômage dans le Nord, le coût du RSA n'augmente pas dans le budget primitif de 2018.

Pour la première fois, en 2017 le coût du RSA pour notre Département a baissé de 1,6 M€, et cela grâce à notre mobilisation. Cette baisse aurait pu être beaucoup plus importante sans la hausse annuelle de 2% de l'allocation décidée par le précédent Gouvernement.

rappelle Jean-René Lecerf.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

255 M€ d'investissements en 2018

Grâce aux efforts qui ont été engagés, le Département est en mesure de poursuivre une action ambitieuse pour le quotidien des Nordistes, dans les collèges (63,7 M€), sur les routes départementales (62,7 M€, hors territoire de la Métropole européenne de Lille) ou encore en accompagnant les chantiers de notre territoire (44,4 M€ pour nos communes, 20,7 M€ pour les projets stratégiques cofinancés).

Quand on fait de l'investissement, c'est aussi de l'activité pour nos entreprises et donc de l'emploi !

note Christian Poiret.

La gestion rigoureuse des finances départementales a également permis de poursuivre le désendettement du Département. Le montant de la dette a diminué de 3% entre 2017 et 2018. La capacité de désendettement du Nord est revenue dans les seuils exigés par l'État.


Le budget primitif 2018 par thématique

Le Département est le chef de file des solidarités humaines et territoriales. Il intervient à tous les âges et sur tous les territoires. Le budget primitif 2018 atteint 3,749 milliards d'euros

  • Le détail pour les solidarités humaines

  • Le détail pour les solidarités territoriales