Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Une mousse qui fait tache

Publié le 19 juin 2017


Quand la société de consommation nuit à la qualité de l’environnement.

 

Fin mai 1960, la subdivision de Lille du service des voies navigables fait état, photographies à l’appui, de la formation de mousses persistantes dans la Deûle, à l’écluse de Don.

S’agit-il de déversements d’eaux industrielles polluées ?

Les conclusions des rapports incriminent certains détergents de plus en plus utilisés par les "ménagères" pour leurs lessives. Ces produits n’étant pas biodégradables, les stations d’épuration les laissent passer intégralement. La seule lutte possible est d’en prohiber la fabrication et de la remplacer par des produits destructibles.

 

 

Légende document : Archives départementales du Nord, Lille, France – Photographie Joseph François, Studio Joma, Sainghin-en-Weppes / 2745 W 18.