Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le Département s'engage pour plus de prévention

Publié le 02 juin 2017 - Mis à jour 08 août 2017


Afin de répondre aux enjeux fixés par la loi du 28 décembre 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement, le Département s'engage en faveur de la prévention de la perte d'autonomie.

Contact

Pôle Ingenierie Qualité Service
Département du Nord
Tél. : 03 59 73 54 56 / 
03 59 73 54 60 

Ressources

logo web interreg

Logo ARS HdF RVB 0

Facebook logo

 

Save the date

Conférence de lancement sur la question du développement de l'accompagnement des personnes âgées et des aidants
le jeudi 14 décembre 2017 à Charleroi

Documents à télécharger

 

Le 12 décembre 2016, le Conseil départemental du Nord a adopté une délibération cadre pour traduire dans les faits sa responsabilité nouvelle en matière de prévention de la perte d'autonomie. Dans ce cadre, la Conférence des financeurs a vocation à financer des actions de prévention en faveur de l’autonomie des personnes âgées de plus de 60 ans. 

 

La conférence des financeurs

 

La stratégie départementale en matière de prévention de la perte d'autonomie repose sur un partenariat réunissant l'ensemble des acteurs institutionnels au sein de la Conférence des financeurs :

 

Celle-ci s'est réunie pour la première fois à Lille, le 12 octobre 2016.

Afin d'apporter des réponses adaptées aux Nordistes, les membres de la conférence des financeurs ont partagé un diagnostic des besoins des personnes âgées de 60 ans et plus. En effet, les indicateurs de santé restent défavorables avec des inégalités territoriales et sociales fortes.

Plusieurs enjeux ont été mis en avant : d'une part, la volonté de consolider les initiatives et les compétences existantes en matière de prévention de la perte d'autonomie et d'autre part, la nécessité d'agir dans la proximité des personnes.

 

Un signal aux porteurs de projets pour 2017

 

Le diagnostic a permis de définir 4 grandes orientations :

  • aider les personnes à agir sur leur prévention
  • construire une approche prenant en compte l'environnement de la personne
  • aider les aidants et prévenir les fragilités de l'entourage
  • adapter l'habitat et mieux coordonner les aides techniques favorisant la vie à domicile.

 

L'adoption de cette stratégie est un signal donné aux porteurs de projets qui souhaiteraient s'engager à partir de 2017 dans des actions de prévention coordonnées.

Elle mobilise, en complément des moyens actuels, des concours nationaux issus de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) notamment au profit des actuels logements-foyers qui doivent se transformer en résidences autonomie, en développant une action préventive.

Une première étape de transformation a été engagée dès 2016 avec 22 logements foyers devenus résidences autonomie.

 

 

                                      

Face au vieillissement de la population, l’accompagnement des aidants proches (famille, entourage etc.) est devenu un enjeu de santé publique majeur. Dans le cadre de sa stratégie en matière de prévention de la perte d’autonomie, le Département du Nord participe depuis 2016, aux côtés de la Belgique, au projet européen A-P/ Réseau Service qui se clôturera en 2020.

 

Le projet d'accompagnement des aidants

 

Ce projet d’accompagnement des aidants a pour ambition de développer les compétences psychosociales des professionnels et d’offrir des services d’accompagnement de qualité aux aidants proches.

 

Il repose sur un partenariat réunissant des acteurs institutionnels et de terrain au sein d’un Comité de Pilotage :

  • Pour la France : L’ARS, le Département du Nord, la CARSAT, l’Université de Lille 3, Les plateformes de répit de la région des Hauts-de-France etc.
  • Pour la Belgique : l’Agence pour une vie de qualité, l’Université de Liège, la Province West Vlanderen, la Fédération Walonne des services d’aide à domicile etc.

 

La démarche invite les acteurs des deux pays à développer des pratiques professionnelles dans l’accompagnement des aidants proches et ce autour de trois volets :

 

  • Renforcer les compétences des professionnels médico-sociaux grâce à la mise en place d’un programme de formation novateur et adapté à leurs besoins
  • Améliorer l’accompagnement des aidants par la mise en place d’un programme de formation individuel (counceling)
  • La création d’un réseau de professionnels franco-belge qui se rencontrera régulièrement tout au long du projet.

 

Les enjeux et les effets attendus sont nombreux tant en termes de partage d’expertise et de compétences entre les professionnels que de solutions d’aides qui pourraient être proposées aux aidants.

 

Logo Projet interreg A-P/RESEAU-SERVICE  

             logo interreg recherche et innovation