Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le néerlandais, un atout transfrontalier

Publié le 07 février 2017 | Ambition jeunesse


Apprentissage du néerlandais au collège Jeanne de Constantinople à Nieppe. Photo : Ph Houze

Le collège Jeanne de Constantinople à Nieppe favorise l’apprentissage du néerlandais dès la 6e. Une continuité avec l’enseignement dont les élèves bénéficient en primaire.

Pour aller plus loin

Dans l’Académie de Lille, l’enseignement du néerlandais concerne :

  • 4 000 élèves répartis sur 51 écoles élémentaires
  • 1 114 élèves répartis sur 14 collèges
  • 1 430 élèves répartis sur 26 lycées


En élémentaire :

  • l’enseignement des langues représente 1 h 30 hebdomadaire.
  • le néerlandais est enseigné en parallèle avec l’anglais : 30 minutes de néerlandais et 1 h d’anglais hebdomadaire.


Au collège :

  • sur 14 collèges, 11 ont une section bilangue. 


Au lycée :

  • sur 26 lycées : 10 lycées d’enseignement professionnel et 16 d’enseignement général et technique.

Vidéos

Julie Bondue est le professeur de néerlandais du collège Jeanne de Constantinople. Depuis deux ans, cette dynamique néerlandophone transmet à ses élèves le plaisir de pratiquer une langue peu courante, mais dont l’apprentissage prend tout son sens dans cette zone transfrontalière.

 

classe de néerlandais au collège de NieppeJulie Bondue effectue un important travail à l'oral avec ses élèves pour qu'ils puissent s'approprier plus facilement une langue qu'ils ne pratiquent pas chez eux.

 

Ici, l'enseignement est assuré dès la 6e, dans la section bilangue, avec 3 heures de cours par semaine, ou à partir de la 5e en LV2.

Je travaille en binôme avec le professeur d’anglais et j’organise mes cours de manière ludique. Les élèves apprennent des chansons, préparent des scénettes, ce qui leur permet d'apprendre à se présenter, à prendre la parole en public… 

Grâce à la classe pupitre, ils utilisent aussi le Kahoot, une plateforme qui favorise l’apprentissage de la langue en générant des questionnaires interactifs à choix multiples.

 

classe de néerlandais au collège de NieppeLa classe pupitre permet un apprentissage de manière ludique avec l'utilisation du Kahoot. Photos : Ph Houze

 

Dans cet établissement, les élèves qui font le choix du néerlandais dès la 6e intègrent la section bilangue sur dossier, l'un des critères essentiel étant la volonté d'apprendre. Tous ont déjà étudié cette langue à l'école primaire. 

C’est le cas de Sarah, élève en 6e.

J’ai commencé le néerlandais au CP. Cette année, j’apprends aussi l’anglais. Ca me servira plus tard parce que je veux travailler dans un zoo en Belgique. Et quand je vais à Ypres avec ma famille, je peux me débrouiller pour discuter un peu.

Car il s’agit bien pour cet établissement de favoriser l’apprentissage de cette langue pour que les enfants devenus adultes se voient ouvrir plus facilement les portes des entreprises de l’autre côté de la frontière.

Cela a un sens : il s’agit de les aider à bouger plus facilement sans avoir la barrière de la langue et de favoriser la découverte d'une autre culture

explique le principal Arnaud Louvetz.

Et pour assurer la continuité au-delà du collège, l’enseignement de cette langue pourra être poursuivi à partir de la rentrée 2017 au lycée Paul Hazard à Armentières.

 

Photo du haut : les élèves préparent des scénettes en néerlandais qu'ils présentent par groupe de 3 ou 4 à leurs camarades.

 


baseline