Version imprimable - Nouvelle fenêtre

CDJ : première séance plénière pour les nouveaux élus

Publié le 25 novembre 2016 | Ambition jeunesse


Les 82 conseillers du CDJ siègent aux côtés de Jean-René Lecerf et de Marie-Annick Dezitter, vice-présidente en charge de la Santé, de la Prévention et de la Communication, dans l'hémicycle du Conseil départemental du Nord. Photo : D. Lampla

Les 82 jeunes qui vont représenter les collégiens du Nord d'octobre 2016 à juin 2018 se sont réunis pour la première fois le 23 novembre dans l'hémicycle du Conseil départemental.

Mesdames et messieurs les conseillers départementaux…

C'est ainsi que le président Jean-René Lecerf a débuté son discours d'accueil aux jeunes élèves de 4e, comme s'il s'adressait à leurs homologues adultes qui peuplent habituellement l'hémicyle départemental.

 

Première séance première du CDJ 2016-2018
Guy Charlot, directeur académique des services de l'Éducation nationale, Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental du Nord, Marie-Annick Dezitter, vice-présidente chargée de la Santé, de la Prévention et de la Communication et Isabelle Frémaux, conseillère départementale du canton de Lille 2. 

 

Pour la toute première fois, ces 82 adolescents - pour chaque canton, une fille et un garçon du même collège - ont été rassemblés en séance plénière, afin de se voir tracées les grandes lignes de leur futur mandat.

Nous avons le devoir de vous associer autant que faire se peut aux décisions qui concernent les collégiens. Le CDJ est un lieu idéal de remontée de vos critiques, de vos souhaits, de vos attentes. Profitez de votre mandat pour réfléchir, pour construire ensemble, pour mieux faire vivre la démocratie. Il n'y a pas de sujet tabou

a insisté Jean-René Lecerf, avant de laisser la parole à Guy Charlot, directeur académique des services de l'Éducation nationale qui, après avoir félicité les élus juniors pour leur engagement au service des autres, a souligné l'importance de différentes notions : la tolérance, l'égalité hommes-femmes, le refus des discriminations. 

Il vous faudra comprendre que l'intérêt collectif est premier par rapport à l'intérêt individuel.

 

Un comité de liaison pour finaliser les projets

 

Une dizaine de conseillers départementaux adultes étaient présents dans l'hémicycle et, notamment, à la tribune, Marie-Annick Dezitter, la vice-présidente chargée de la Santé, de la Prévention et de la Communication, qui est également élue déléguée au Conseil départemental des jeunes. À ce titre, elle accompagnera les jeunes tout au long de leur mandat. 

Le CDJ a pour vocation de vous donner la parole sur des sujets qui vous concernent. Vous avez la possibilité non seulement de vous exprimer mais aussi de vous faire entendre !

a-t-elle déclaré.

Les jeunes conseillers ont fait un premier choix, en votant, parmi quatre thèmes, pour celui qui leur tenait le plus à cœur. Ils ont choisi, dans l'ordre, la ruralité, la solidarité et la culture. Ce seront les trois grandes thématiques des commissions qui travailleront durant les deux ans. Chacune d'entre elles devra déterminer un projet et le mener à bien.

Quatre élus du précédent mandat ont alors présenté les projets sur lesquels eux-mêmes avaient travaillé. Leurs exposés ont été suivis par de nombreuses questions des jeunes qui leur succèdent.

Mme Dezitter a également annoncé la création, pour la première fois, d'un "comité de liaison" composé de dix jeunes du mandat sortant - aujourd'hui élèves de seconde - qui auront pour missions de finaliser les projets lancés durant leur mandature et d'aider les nouveaux dans la mise en place des leurs.


baseline