Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le GEIQ rural des Flandres est lancé !

Publié le 03 novembre 2016 | Engagement solidarité


signature des trois premiers contrats du GEIQ rural des Flandres dans les entrepôts de l'entreprise Decock à Quaëdypre

Un Groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification (GEIQ) vient d'être lancé en Flandre avec le soutien du Département du Nord. Les trois premiers contrats ont été signés le 2 novembre 2016 en présence de Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental.

 

Le GEIQ rural des Flandres est né de la volonté conjointe du Service de remplacement Nord qui assure le remplacement des agriculteurs, et du Groupement d'employeurs des Flandres qui assure un complément de main d'œuvre, en particulier dans le domaine agricole.

Le groupement d'employeurs des Flandres est composé de 80 équivalents temps plein, dont 80% sont en CDI, qui totalisent 130 000 heures de travail par an.

 

L'insertion par la qualification


Le GEIQ est un label national décerné à un collectif d'entreprises qui parient sur le potentiel de personnes en difficulté d’accès à l’emploi pour résoudre leurs problèmes structurels de recrutement en organisant des parcours d’insertion et de qualification.

Pour Dominique Paccou, directeur du GIEQ rural des Flandres, 

ce nouveau GEIQ est le maillon qui manquait entre le Service de remplacement et le Groupement d'employeurs. C'est un outil qui va permettre de former les agents, et de faire du circuit court entre les entreprises et le public en recherche d'emploi.

Le recrutement de 10 agents de production va démarrer courant novembre, 6 dans le secteur du teillage du lin et 4 dans celui du conditionnement des fruits et légumes.

 

signatures GEIQ rural des Flandres-LAMPLA

Jean-Baptiste Desprez, 23 ans, termine une formation d'élagueur. Il est l'un des trois premiers embauchés du GEIQ rural des Flandres (ici avec Michel Delbaer, directeur général de SOTRAVEER, entreprise de travaux publics à Winnezeele adhérente au GEIQ). Photo: D. Lampla


Une bouffée d'oxygène

 

Le Département du Nord a accompagné le projet depuis le départ, notamment par un soutien financier.

Pour Jean-René Lecerf,

en offrant de nouvelles opportunités d'emploi, ce GEIQ est une bouffée d'oxygène et d'espérance. Le Département, collectivité de proximité au service de tous les Nordistes, veut permettre à chacun de s'en sortir grâce à la qualité de son travail. 

Il poursuit :

L'économie rurale est une chance pour le Nord où 62% de l'espace disponible est dédié à l'activité agricole. Et c'est ensemble, avec tous nos partenaires, que nous parviendrons à attirer les demandeurs d'emploi vers le monde agricole et les zones rurales. Le lancement du GEIQ illustre les efforts du Département en matière d'insertion et traduit le dynamisme du monde agricole et rural.

À noter que dans le Nord, le nombre d'allocataires du RSA aura baissé d'environ 2% en 2016. Un chiffre encourageant qui incite le Département à poursuivre ses efforts pour favoriser tous les projets qui vont dans le sens du retour à l'emploi.

 

Photo d'ouverture (D. Lampla) : Les premiers contrats d'embauche du GEIQ ont été signés au milieu des ballots de lin de l'entreprise de teillage Decock à Quaëdypre, en présence de Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental, Patrick Valois, vice-président chargé de la Ruralité, et Olivier Henno, vice-président chargé de l'Insertion.


baseline