Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Reconstruction du collège Jules-Ferry à Anzin

Publié le 22 août 2019 - Mis à jour 23 février 2021

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Dans le cadre de son programme de reconstruction, le Département du Nord a décidé la reconstruction du collège Jules Ferry à Anzin.

Construit en 1956, le collège Jules Ferry présente aujourd’hui des locaux sous-dimensionnés et non fonctionnels. Par ailleurs, le service de restauration pour les demi-pensionnaires actuels n’est pas assuré sur site.

Aussi, le Département du Nord a décidé la reconstruction de ce collège sur le site de l’ancien collège Anatole France. 

Le projet

  • un collège d'une capacité d’accueil de 550 élèves, 
  • un restaurant scolaire pouvant servir jusqu’à 340 repas chaque jour (300 demi-pensionnaires et 40 commensaux),
  • 19 salles de cours d'enseignement général, 6 salles de sciences, 1 salle d'arts plastiques, 1 salle de musique, 1 espace EROA (Espace de Rencontre avec l'Œuvre d'Art),
  • 1 CDI doté d'un site informatique,
  • 1 salle culturelle en amphithéâtre,
  • 1 salle d'activités multifonctionnelles de 400 m2 équipée d'un mur d'escalade, d'un espace de danse et d'un plateau sportif,
  • 1 local à vélos.

 

Ce nouveau collège combinera une multitude de techniques respectueuses de l'environnement dans le cadre de sa certification en démarche Haute Qualité EnvironnementaleTM.

 

Architecte

Relief Architecture

 

Planning prévisionnel des travaux 

Travaux en cours depuis juin 2019

Fin de chantier prévisionnelle : juin-juillet 2021

 

Avancement du chantier

Les bâtiments sont hors d’eau/hors d’air. Les aménagements intérieurs et la pose des revêtements extérieurs de façades sont en cours. Les travaux de Voirie et Réseaux Divers (VRD) ont également redémarrés mi-janvier 2021

  

 

Montant de l'opération

18 029 000€ TTC 

Mise en place de clauses d'insertion 

Les entreprises chargées de la réalisation du chantier se sont engagées à employer des personnes éloignées de l'emploi et inscrites dans un parcours d'insertion pour un total de 8408 heures prévues.

Les clauses sociales sont financées par le FSE