Version imprimable - Nouvelle fenêtre

"Pensez malin, libérez vos mains"

Publié le 20 juin 2016 | Ambition jeunesse


les 12 entrepreneurs de la mini-entreprise Free hands

Douze jeunes entrepreneurs de 3e du collège Saint-Joseph à Neuville-en-Ferrain ont créé une mini-entreprise baptisée Free Hands. Leur slogan: "pensez malin, libérez vos mains". Leur produit : le "kit list".

 

Durant cette année scolaire 2015-2016, ce groupe de 5 garçons et 7 filles s'est démené pour mener à bien un projet de mini-entreprise.

Une idée = un produit

Il a d'abord fallu se mettre d'accord sur une idée parmi les nombreuses déposées dans la boite à idées. Le choix s'est porté sur un porte-liste de courses baptisé "kit list".

Hugo Chendo, directeur adjoint de Free Hands explique

On voulait faire quelque chose d'utile qui facilite la vie. Le "kit list" on peut le mettre partout, comme un kit mains libres. Il est muni d'une pince aimantée pour le faire tenir sur le frigo et d'un clip pour le mettre sur le chariot. Les bords sont arrondis pour ne pas risquer de blesser les petits.

Blaise Prévost, chargé de communication dans la mini-entreprise poursuit :

On a créé un logo avec du bleu pour la sérénité, du rouge pour le dynamisme et du jaune pour la joie. Il figure sur le porte jeton intégré au "kit list".

 

Free Hands mini-entreprise college Saint-Joseph Neuville-en-Ferrain 





Les éventuels bénéfices des ventes réalisés auprès des parents d'élèves et dans la galerie marchande de l'hypermarché tout proche seront reversés aux Papillons Blancs.

(Photo: Ph. Houzé) 






 

Un projet très formateur

Écoute, esprit d'équipe et détermination sont les valeurs de notre mini-entreprise. On a vraiment été acteurs de ce projet et grâce aux ventes, les plus timides ont pu s'affirmer. Ça nous a fait grandir, nous a permis de s'ouvrir aux autres et de gagner en confiance

témoigne Théo Rodrigues, technicien de Free Hands.

Ce ne sont pas Laura Brabant et Laetitia Delmotte, les deux professeurs qui ont accompagné ce groupe très soudé et motivé qui vont les contredire

On a vu les élèves grandir et plus l'année avançait, plus nous nous sommes effacées. On espère pouvoir reconduire un projet similaire l'an prochain.

En attendant et pour conclure en beauté, Free Hands a participé aux concours des mini-entreprises organisé par Entreprendre pour apprendre à Lille le 28 mai dernier.

 

Photo d'ouverture: Ph. Houzé.


baseline