Version imprimable - accessibilite.lien.target.libelle

Le Nord et la COP 21

Publié le 27 novembre 2015

PARTAGER SUR :  Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Engagé depuis longtemps dans le développement durable, le Département du Nord a une réelle expertise et est un partenaire avec une vraie force de frappe. C'est donc logiquement qu'il s'inscrit dans les partenariats et qu'il était présent à la COP 21.

 

 

 

La COP 21

La France accueille la 21e conférence climat de l'ONU du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris. Cette conférence doit aboutir à un accord international sur le climat qui permettra de contenir le réchauffement global en deçà de 2°C.

Au delà des états, la lutte contre le changement climatique nécessite la mobilisation de tous, du citoyen aux collectivités locales, des acteurs de l'éducation aux entreprises...

 

Les wateringues aux Moëres

 

Le changement climatique concerne aussi notre région. Ses impacts auront une influence directe sur notre mode de vie. Neuf risques font du territoire régional une zone météo sensible :

  • submersion marine
  • inondation des polders
  • retrait argileux
  • îlots de chaleur
  • air pollué
  • vagues de chaleur et baisse de la ressource en eau
  • disparition des zones humides
  • incendies de forêt 
  • mutation de la biodiversité


Conscient de ces enjeux, le Département du Nord s'est engagé depuis 2008 dans une dynamique partenariale aux côtés de l'État, la Région, le Département du Pas-de-Calais et l'Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, donnant naissance à un observatoire du climat sur notre territoire et à un vaste programme de sensibilisation à la question climatique.

Investi dans la démarche de troisième révolution industrielle (REV3), le Département se veut un partenaire de l'innovation en faveur de la transition énergétique de son territoire. Son engagement pour la COP 21 est l'occasion de présenter les solutions qu'il met en œuvre pour limiter les impacts du changement climatique et accompagner les Nordistes vers la transition énergétique.

 

 

 

Un engagement de longue date en faveur de la transition climat-énergie renforce l'expertise du Nord

► Le Nord agit au quotidien pour réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à son fonctionnement et à son patrimoine. Les résultats sont encourageants : -15% de réduction entre 2011 et 2014.

 

 


Chiffres-clés

15 % de baisse des émissions de gaz à effet de serre sur les activités départementales depuis 2011, soit 85 212 tonnes équivalent CO2 évitées sur 3 ans


  

 

► Maître d'ouvrage et gestionnaire de plus de 5 350 km d'infrastructures routières, le Nord a initié la démarche de certification Route durable, aujourd'hui NF HQE Infrastructures

Le Département du Nord est à l'origine du premier référentiel Route Durable (2010).

La certification permet au maître d'ouvrage d'une opération routière d'intégrer toutes les préoccupations de développement durable dans son projet, de la programmation à la conception puis à la réalisation de l'infrastructure.

Elle a notamment pour objectif de légitimer les projets routiers du territoire, de promouvoir les bonnes pratiques, de proposer un fil conducteur méthodologique et de faciliter le dialogue entre les différents acteurs.

 

cop21 info routedurable

Pour répondre aux nouvelles attentes techniques, économiques et sociétales des acteurs, en constante évolution, Certivéa et le Département du Nord ont décidé de faire évoluer la certification Route Durable, en vue de la rendre plus accessible et adaptée à toutes les typologies de projets routiers.

Ainsi, le Département du Nord a participé (depuis mars 2013) avec six autres collectivités et l'organisme certificateur Certivéa, à l'expérimentation d'un second référentiel rebaptisé HQE Infrastructures.

Ce nouveau référentiel (libre de droit), disponible depuis janvier 2015 dans sa version définitive, est destiné à accompagner la mise en place de tous types de projets routiers, même modestes.

 

 


► Démarche HQETM et performance énergétique des bâtiments du Département du Nord

Depuis 2003, le Département du Nord s'est engagé dans une démarche d'intégration des enjeux du développement durable dans la réhabilitation et la construction des bâtiments départementaux. Après une période d'expérimentation, il a été décidé que tous les bâtiments neufs seront désormais réalisés en intégrant la démarche de certification NF HQETM.

 

cop21 info bat HQE

 

Au travers de la démarche HQETM, l'objectif est de maîtriser les impacts des bâtiments sur l'environnement extérieur à toutes les échelles, créer un environnement sain et confortable pour les usagers, préserver les ressources naturelles en optimisant leur usage et en utilisant les ressources locales. 

La gestion de l'énergie est systématiquement traitée à un niveau très performant ce qui permet aux réalisations du Département du Nord de se situer en moyenne à 50% en dessous de la consommation de référence de la réglementation thermique en vigueur.

  

 

 

Un partenaire de l'innovation

L'important patrimoine du Département, l'effort constant de recherche - innovation dans la maîtrise d'ouvrage départementale, l'encouragement aux évolutions techniques permettant de diminuer les consommations d'énergie, de réduire la pression sur les ressources naturelles, de préserver l'environnement pour protéger la santé des nordistes ... sont autant d'atouts pour initier de nouveaux partenariats avec le monde universitaire et l'entreprise.

Pour cela, le Département développe un Programme de recherche et d'innovation départemental.

L'objectif est clair : participer à la création des emplois de demain

 


Chiffres-clés 

  • 450 bâtiments
  • 3 millions de m2 de bâti
  • 5 352 km de route

 

 

 

 

Accompagnement à l'évolution des comportements

 

► Au travers de sa démarche Agenda 21, initiée dès 2001, le Département a posé les bases d'un changement de culture qui a d'abord été proposé aux 12 000 agents départementaux.

 

► Collectivité de proximité et de solidarité, le Nord accompagne l'évolution des comportements des jeunes Nordistes au travers des actions concrètes qu'il mène dans les collèges en partenariat avec l'Éducation nationale. 


Chiffres-clés

  • 140 000 collégiens dans 285 établissements dont 202 collèges publics
  • 1,4 million de repas en approvisionnement local dans les collèges publics

 

 

► Chef de file en matière sociale, le Département accompagne les Nordistes les plus vulnérables, pour la résorption de la précarité énergétique

La précarité énergétique a été identifiée comme un enjeu majeur qui touche aujourd'hui de manière importante les nordistes et principalement les populations les plus précaires.

Aussi, dans le cadre de sa politique de lutte contre la précarité énergétique, le Département a adopté un nouveau dispositif "Nord Energie Solidarité" en 2014.

Il s'agit pour les Nordistes dont les ressources sont inférieures ou égales à 1,5 RSA, de bénéficier d'une aide aux travaux et d'un accompagnement destinés à améliorer l'efficacité énergétique de leur logement. Trois volets de travaux et d'équipements sont finançables, pour obtenir un gain d'au moins 25% d'économie d'énergie...

 

cop21 info nes

 

 

► Pour que les Nordistes puissent s'orienter vers des mobilités douces, plus respectueuses de l'environnement, le Département du Nord a adopté, en partenariat avec le Département du Pas-de-Calais, un Schéma interdépartemental de covoiturage.

Cette initiative s'inscrit dans la dynamique Climat Nord-Pas-de-Calais et en application de leurs schémas de mobilité respectifs.

D'ici 2025, il a ainsi été proposé la création de 162 aires de covoiturage, soit environ 6 000 places de covoiturage sur les deux départements.

Objectif : augmenter le taux d'utilisation de 1,07 à 1,17 usager/véhicule, soit 42 800 véhicules en moins par jour.

 

 

cop21 info aires covoiturage

 

  


baseline