Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Mon quartier est un roman… photo

Publié le 20 juillet 2015 | Ambition jeunesse


Au printemps 2015, trois classes du collège Jean-Zay de Lomme ont réalisé, avec l'écrivain Ricardo Montserrat, un roman-photo situé dans leur quartier et inspiré d'expériences vécues.

 

Quand Ricardo Montserrat, auteur atypique qui a l'habitude d'écrire avec des groupes de personnes souvent oubliées (salariés licenciés, détenus…), a rencontré pour la première fois les 55 élèves du collège Jean-Zay participant à ce projet, il leur a demandé de décrire un moment marquant de leur vie qui s'est passé dans le quartier de la Mitterie.

Toutes sortes d'histoires ont été racontées : des faits divers comme des voitures en feu ou qui explosent, des naissances et des décès, des petites anecdotes comme

un téléphone oublié dans le frigo

et des affaires plus originales comme celle d'Alida qui a

vu sur une vidéo [sa] sœur en train de chanter en Afrique.

À partir de cette matière vive, chacune des trois classes - deux 5es générales et une 5e Segpa - a élaboré un scénario mêlant plusieurs de ces événements puis les jeunes sont sortis dans le quartier et ont joué différentes scènes qu'ils ont prises en photo. 

 

collège J.Zay métro

collège J.Zay jardin

Lors des prises de vue dans le quartier de la Mitterie.

Que ce soit par un rôle, la prise de photo ou un texte, chacun a contribué

explique Anaëlle.

Les habitants du quartier ont participé. On a fait des photos dans l'appartement du grand-père de quelqu'un. Et puis on a interviewé un garagiste parce qu'il y avait une histoire de voiture

ajoute Julie.

Au total entre 500 et 600 photos ont été prises, qu'il a ensuite fallu sélectionner et légender pour rendre les histoires compréhensibles. Elles ont ensuite été rassemblées, après traitement par des logiciels, dans un seul livret dont chaque élève a reçu un exemplaire.

Les planches ont également été exposées au collège, en mairie et à la médiathèque L'Odyssée de Lomme.

C'était intéressant, ça change des trucs qu'on fait d'habitude

conclut Antoine.

 

collège Jean Zay LommeUne petite partie des élèves, avec M. Willaey.

 

Cela les a motivés de travailler l'écriture autrement, avec un écrivain. Le vécu de chaque histoire n'est pas forcément très rose, mais travailler de cette manière-là leur a réussi

se réjouit Frédéric Willaey, professeur de français qui explique que l'initiateur de cette belle création, menée dans le cadre du Projet éducatif départemental, est un éducateur de l'association de prévention spécialisée lommoise "Rencontres et loisirs".  

Amar Kebbar, en effet, connaissait déjà Ricardo Montserrat :

Originaire de Roubaix, j'avais participé il y a quinze ans au projet qu'il a mené et qui a abouti au roman Ne crie pas et au film de Christian Vincent Sauve-moi. Mon rôle a été de créer une passerelle.

 

 

"Apprendre à s'aimer"


Je suis avant tout un accoucheur. Je sais comment amener quelqu'un à mettre sur le papier son histoire. Écrivain, c'est plusieurs métiers : scénariste, dialoguiste, paysagiste, décorateur, musicien… Dans un groupe, chacun trouve le métier qui lui convient

sourit Ricardo Montserrat, avant d'ajouter :

Apprendre à s'aimer, à avoir une image positive de soi, ça devrait être la matière principale dans les écoles.


baseline