Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Eva Escandon : une saga industrielle et militante

Publié le 14 août 2015 | Le Nord Citoyen


Eva Escandon, présidente nationale de Femmes chef d'entreprises, dans son entreprise SMSM (photo Emmanuel Watteau)

Elle a fait ses preuves à la tête d'une entreprise industrielle, dans un milieu très masculin. Mais aussi comme militante, en présidant la plus ancienne association de femmes chefs d'entreprises, qui fête ses 70 ans le 9 octobre à Paris.

Femmes chefs d'entreprises

Logo de l'association FCE FranceLe site de l'association présidée par Eva Escandon : www.fcefrance.com

Née en Espagne, Eva Escandon est arrivée en France à l'âge de 3 ans, en 1966. Fille unique, elle suit ses parents, lesquels s'installent à Dunkerque en 1975. 

Eva veut devenir avocate et décroche une maîtrise de droit des affaires à Paris. Elle ne revient à Dunkerque qu'au début des années 90, pour créer à la demande de son père, Cesar Escandon, une entreprise baptisée Somet, spécialisée dans la petite serrurerie.

 

 

Sa petite entreprise a connu la crise

 

Cette petite structure est balayée par la crise de la sidérurgie qui sévit au début des années 90. L'entreprise de chaudronnerie créée par César Escandon en 1976, SMSM (société maritime de soudure et de montage) rencontre aussi des difficultés, comme tous les sidérurgistes de la place.

Après dépôt de bilan, la société est restructurée et redressée par Cesar et Eva Escandon. Eva s'occupe de l'organisation du personnel, de l'administratif, des finances et prend la codirection de la société avec son père.

En 2008, la société SMSM devient un groupe, en prenant la gestion de l'entreprise SMFI à Merville (réparation de machines et équipements mécaniques).

A l'heure actuelle, le groupe emploie 80 salariés. La SMSM est spécialisée  en chaudronnerie, tuyauterie, mécanique et machines spéciales pour l'agro-alimentaire, l'industrie maritime, la métallurgie, la prétrochimie, la chimie-pharmacie.

 

 

“Chercher l'échange d'expériences”

 

En 2008, Eva Escandon crée la délégation Côte d'Opale de l'association Femmes chefs d'entreprises, dont elle est devenue présidente nationale en 2013.

Créée en 1945 en France, FCE s'est propagée dans 70 pays à travers le monde. L'association fête ses 70 ans le 9 octobre, à la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Paris.

Eva Escandon est par ailleurs élue consulaire à la CCI Côte d'Opale et à la CCI Nord-Pas-de-Calais.

Elle est aussi conseillère au CESER Nord-Pas-de-Calais (conseil économique, social et environnemental régional)

Je voudrais faire prendre conscience aux femmes de l'importance des réseaux. Les femmes doivent sortir de leurs entreprises et doivent chercher les échanges d'expériences. C'est ça qui fait grandir le dirigeant, mais aussi l'entreprise. Les femmes ont plusieurs métiers, c'est dommage qu'elles en viennent souvent à sacrifier l'engagement extérieur et le réseau

conclut Eva Escandon.

 

 

 


baseline