Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Exercer ses droits en cas de maltraitance

Publié le 24 juin 2015


Tout acte de maltraitance avéré envers une personne âgée vulnérable et en danger doit être signalé au plus vite au Procureur de la République. En cas de suspicion de maltraitance, vous pouvez vous orienter vers le centre d'écoute "Allô Maltraitance" géré par l'association ALMA Nord Pas-de-Calais.

Infos pratiques

Pour signaler une situation de maltraitance, appeler le 3977

Du lundi au vendredi de 9 h à 19 h (coût d'un appel local depuis un téléphone fixe)

Ou le centre d'écoute régional ALMA Nord-Pas-de-Calais au
09 70 72 70 72

le mardi et jeudi de 9 h à 12 h

Courriel : almanordpasdecalais@gmail.com
Site : www.alma-npdc.org 

En cas d'urgence vitale, appeler la police (17), les pompiers (18) ou le SAMU (15).

Depuis 2015, ALMA Nord-Pas-de-Calais a mis en place un centre d'écoute "Allô Maltraitance". L'association propose une écoute de proximité assurée par des bénévoles formés. Ce dispositif est complémentaire du "3977", numéro de téléphone national contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés.

 

Pour qui ?

Le service s'adresse : 

  • aux personnes âgées et personnes handicapées vivant à domicile ou en établissement, victimes de maltraitance,
     
  • aux témoins de situations de maltraitance (particuliers ou professionnels),
     
  • aux personnes prenant soin d'une personne âgée ou handicapée et rencontrant des difficultés dans l'aide apportée.

 

Le 3977 peut aussi être contacté en cas de doutes sur le bien-être d'une personne âgée ou d'un adulte handicapé. L'appel permettra d'avoir un avis extérieur, d'obtenir des conseils et de réfléchir avec les écoutants sur la solution à apporter.

 

Quelles missions ?

Au sein du centre d'écoute de proximité, l'équipe bénévole est chargée d'écouter, de soutenir, et d'orienter les appelants.

L'association assure l'écoute, mais aussi le suivi des situations signalées. Selon la situation, elle peut être amenée à mettre l'appelant en relation avec les autorités compétentes et avec le réseau de proximité sanitaire, social, judiciaire.

L'association a également une mission de formation et de sensibilisation du grand public. D'une manière générale, elle vise à "aider à prévenir et favoriser une démarche de bientraitance", résume sa présidente, le docteur Anne-Marie Durocher.

Le centre d'écoute ALMA Nord-Pas-de-Calais a été créé en partenariat avec la direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale, la direction départementale de la Cohésion sociale et le Département du Nord.