Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Van-Hecke, un modèle d'ouverture

Publié le 06 mai 2015 | Ambition jeunesse


classe orchestre au collège Van Hecke

Le collège Arthur-Van-Hecke, à Dunkerque, a fait de l'ouverture sur la ville et sur le quartier l'axe central de son Projet éducatif global départemental, lancé dès la rentrée 2011.

Ouvert, le collège l'est, en premier lieu, grâce aux initiatives de l'équipe pédagogique. Ainsi, la documentaliste France Reynaud a lancé, en septembre dernier, avec deux autres documentalistes et en lien avec la librairie de Dunkerque La Mare aux Diables, un prix littéraire baptisé "Nénuphar".

Six albums jeunesse sont soumis à l'appréciation de quelque 2 000 élèves, de 22 collèges et 14 écoles de toute la France. Ces lecteurs vont désigner l'auteur lauréat de cette première édition, qui sera accueilli avec les honneurs au collège Van-Hecke à la fin de l'année scolaire.

Le collège reçoit aussi régulièrement la visite de Benjamin Bassimon, animateur au Musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines, qui initie des élèves à la gravure, sur une presse ancienne prêtée par l'école d'art de Dunkerque.

 

VanHecke1

Les élèves du collège ont réalisé cette année, avec l'aide de Benjamin Bassimon,
animateur au Musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines, un ensemble
de gravures qui seront rassemblées dans un ouvrage. Photo : E. Watteau 

 

Dans le même ordre d'idée, un passionné de billard, Roger Brioit, vient au collège former un groupe d'élèves à cette discipline, sur deux billards prêtés par un club dunkerquois.

Autre exemple : une fois par semaine, les professeurs du conservatoire de Musique et d'art dramatique de Dunkerque se rendent au collège pour travailler avec la classe orchestre.

 

 

"Les ULIS contribuent à l'ouverture du collège"

 

Ouvert sur le quartier des Glacis, le collège l'est aussi par le biais des travailleurs sociaux.

Ainsi, une actrice de liaison sociale (ALS), éducatrice de l'association d'action éducative (AAE), assure chaque après-midi une permanence dans l'établissement, où elle dispose d'un bureau pour recevoir les élèves. Le matin, elle est en contact avec les familles du quartier. 

Pendant la pause de midi, le collège Van Hecke accueille des éducateurs de quartier, qui travaillent en lien avec les maisons de quartier (les Glacis, Basse-ville, Victoire).

L'établissement comprend aussi des ULIS (Unités localisées pour l'inclusion scolaire). Ces classes accueillent des sourds et des malentendants et travaillent avec l'IRPA (Institut de réhabilitation de la parole et de l'audition).

Les ULIS contribuent à l'ouverture du collège. Lors de la fête du collège, l'année dernière, ces classes ont monté une pièce de théâtre : c'était magique pour eux

raconte Valérie Libier, la principale.

 

 

"La liaison CM2-6e fonctionne bien"

 

Issu de la fusion des collèges Boileau et Samain, le collège Arthur-Van-Hecke a ouvert ses portes en septembre 2011. Le nouveau collège a été doté d'une salle culturelle et d'une salle des sports qui disposent toutes les deux d'un accès extérieur.

 

VanHecke2

Roger Brioit, passionné de billard, vient régulièrement au collège Van Hecke initier
une poignée d'élèves 
à cette discipline qui requiert concentration et maîtrise de soi.
Photo : E. Watteau

 

La salle culturelle est ainsi régulièrement réservée par des associations et par des structures qui y organisent des formations, des permanences, des réunions diverses...

C'est également une salle équipée pour les spectacles ou les concerts : ainsi, en avril, l'orchestre du collège, dirigé par M. Geeraert, s'y est produit avec l'orchestre de l'école du Fort-Louis et de l'école de musique Samain.

Plus généralement, les six écoles qui font partie du secteur de collège viennent régulièrement, notamment dans notre magnifique centre de documentation et d'information. La liaison CM2-6e fonctionne bien, avec de nombreux enseignants, maths, histoire-géo, français, arts plastiques, allemand, et autour de nombreux projets

constate Valérie Libier.

 

 

"Tous les talents en action"

 

Enfin, le collège dunkerquois abrite trois sections sportives de haut niveau qui recrutent sur tout le Nord, en gymnastique, handball et basket-ball.

Le collège dispose d'une salle de sports, mais les contraintes foncières n'ont pas permis de lui donner les dimensions autorisant les matchs officiels. Les jeunes sportifs fréquentent donc les salles aux alentours, tant pour le basket que pour le handball.

Elle aussi ouverte sur son environnement, la salle de sport accueille chaque semaine la section hand-handicapé de l'USDK.

Collège pilote, Arthur-Van-Hecke a fait partie en 2011 de la première vague des établissements qui ont adhéré au PEGD, avec un projet intitulé : "Vivre ensemble, vous, nous le collège, la ville". La communauté éducative souhaite poursuivre cette aventure à la rentrée prochaine avec un projet élaboré autour d'une nouvelle thématique : "Tous les talents en action".

 

 


baseline