Accueil > Liberté mobilité > La voirie > La prévention du bruit
Version imprimable - accessibilite.lien.target.libelle

Plan de prévention du bruit dans l’environnement

Publié le 14 octobre 2015

PARTAGER SUR :  Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Plan de prévention du bruit dans l'environnement.

Le PPBE est un document qui cartographie le bruit des routes départementales, avec pour objectif de réduire, si nécessaire, les niveaux sonores, et de protéger les zones dites calmes.

La directive européenne 2002/49/CE du 25 juin 2002 et sa transposition en droit français imposent aux autorités compétentes la réalisation d’un Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE), à l’issue de diagnostics établis à partir de cartes de bruit stratégiques (CBS) fournies par les services de l’État. 

 

Le PPBE : c'est quoi ?

Le PPBE est un document qui cartographie le bruit des routes départementales, avec pour objectif de réduire, si nécessaire, les niveaux sonores, et de protéger les zones dites calmes. Il évalue le nombre de personnes exposées à un niveau de bruit excessif et identifie les sources dont les niveaux doivent être réduits. Il recense les points noirs de bruit (PNB), c'est-à-dire les zones dont les valeurs limites sont dépassées.

Ces cartes sont consultables en ligne sur le site de la Préfecture du Nord.

Dans le cadre du schéma mobilité liberté 2030 adopté en juin 2013, le Département du Nord a pris en compte la problématique des nuisances sonores en priorisant dans son objectif 1 une fiche action n°20 "Réaliser un plan bruit pour limiter les nuisances liées au trafic routier". Le nouveau schéma routier départemental 2016-2030 et les plans routiers qui en résulteront apporteront des réponses adaptées.

 

Validation du PPBE 1re échéance

Le projet de PPBE, 1re échéance, a été porté à la connaissance du public durant deux mois - novembre et décembre 2014 - tel que le prévoit l'article 6 du décret n° 2006-361. La consultation du public avait pour but de présenter le projet de PPBE et de recueillir les commentaires à ce sujet. Durant les deux mois de cette consultation, 27 commentaires ont été inscrits sur ce site internet.

La totalité des commentaires portent sur des problèmes de bruit liés à la circulation à proximité des habitations.

Parmi ces 27 commentaires :

  • 4 ne concernent pas des routes départementales et seront transmis aux collectivités compétentes ;
     
  • 6 ne concernent pas le PPBE car ils concernent des routes départementales supportant un trafic inférieur à 3 millions de véhicules par an. Cependant ces commentaires seront examinés par les services ;
     
  • 6 concernent des routes départementales supportant un trafic supérieur à 3 millions de véhicules/an mais inférieur à 6 millions de véhicules/an. Ces commentaires seront donc examinés lors de l'élaboration du PPBE de 2e échéance en 2015 ;
     
  • 11 concernent des routes départementales supportant un trafic supérieur à 6 millions de véhicules/an, axes étudiés dans ce PPBE 1re échéance.

 

Une synthèse de cette consultation publique est disponible en annexe 5 (pages 50 à 58) du PPBE 1re échéance (en téléchargement ci-contre).

Le PPBE 1re échéance a été approuvé à l'unanimité lors de la Commission Permanente du 16 février 2015.

 

 

PPBE 2e échéance

Il concerne les routes départementales dont le trafic annuel est compris entre 3 et 6 millions de véhicules.

 

 

 


Commentaires
Anonyme
TRAMCOURT

bonjour je suis propriétaire d'une maison en bordure de la CD 916 à socx 59380. Depuis la multitude de magasins dans le secteur, nous sommes envahis par le bruit des voitures, camions, etc ... La commune est au courant, d'ailleurs des associations ont annoncé le passage de 18 000 véhicules par jour. Que pouvez vous faire pour nous régler ces nuisances sonores ?

Anonyme
LEPRETRE-HYOLLE Françoise

Bonjour, j'habite à Zuytpeene, ma maison est située en bordure de la RD 138, route de Noordpeene, je suis gênée par le bruit des camions qui passent nuit et jour à grande vitesse avec leurs cargaisons de légumes, courgettes, pommes de terre, oignons, betteraves...j'apprécie mon village dans cette zone agricole, cependant, si les camions roulaient moins vite, 30 km/h par exemple, ce serait une marque de respect pour les riverains de la RD 138, moins de vitesse, moins de bruit. Bien cette consultation des gens !

Anonyme

1er côté de la maison : A21 2e côté de la maison : RD49 passage de camions pour l'usine Arcelor Mittal et accés à l'autoroute. Tout ceci devant chez nous rue Arthur Brunet à Denain + rue déclarée zone franche : installation de nombreux docteurs et spécialistes + circulation ordinaire donc du bruit à longueur de jour et de nuit. Fenêtres en double vitrage mais posées depuis 30 ans Repos ? Trafic intense

Anonyme
Dozier Nelly

Bonjour, J'habite en bordure de la CD 108 à Wambrechies (59118) Depuis la construction d'un pont sur la Deûle, le maire a fait dévier tous les camions vers notre route alors qu'il y aurait pu avoir un équilibre entre toutes les routes parallèles qui mènent vers la rocade nord-ouest. Ce qui entraîne un passage fréquent de camions nuit et jour, des bouchons le matin. Personne ne respecte le 70 km/h. Certaines motos y font du Wheeling ou passent à des vitesses plus qu'excessives. Nous avons demandé à passer au 50km/h dans notre hameau, mais nos élus veulent faire de "notre chemin départemental" un contournement de la ville. Les autorités se moquent des nuisances sonores que cela entraîne et je crains fort que votre plan de prévention ne serve à rien.

Anonyme
DESBACQ Michel

A Marchiennes, nous sommes riverains de la RD 957, entre l'entrée de l'agglomération, côté Somain et le pont sur la Scarpe. Route très droite depuis le rond point de la Dondaine, jusqu'au pont et qui, bien évidemment incite à la vitesse, tant en entrée qu'en sortie d'agglomération. Toutes les autorités ont tant pris conscience du problème qu'une déviation de Marchiennes esr restée à l'étude pendant plus de 20 ans avant d'être abandonnée pour privilégier les crapauds, les grenouilles et autres moustiques au détriment des humains. Aujourd'hui, les 12 à 15000 véhicules qui transitent par notre ville s'en donnent à coeur joie. Nous avons pu constater des voitures , couramment, à plus de 80 km/h, des camions, surtout la nuit et dès 05 h 30 le matin à plus de 70 km/h, en grande accélération, vers la sortie de ville et en grande décélération avant de se heurter à très grand bruit sur les ralentisseurs du pont, en entrée de ville. Le renforcement de l'isolation acoustique, le changement des doubles vitrages phoniques n'y ont rien fait, et nos maisons sont prises de tremblements en permanence. Un radar pédagogique est resté installé 1 seule semaine !!!! dont 3 jours de panne et a pourtant confirmé les nombreux excés. Puis un feu avec radar a aussi été testé, mais, compte tenu des vitesses, il restait pratiquement constamment au rouge, Les bouchons occasionnés ont eu rapidement raison de lui, après quelques jours, surtout qu'il a été mis en route sans aucune signalisation complémentaire !!!!! Après toutes ces dépenses inutiles, qu'est-il prévu pour enfin régler le problème ????? Combien de temps avant l'installation de vrais radars automatiques, seuls à même de nous soulager ????

Anonyme

Le bruit, à Marchiennes, en tant que riverains de la 957, c'est : - Ne jamais ouvrir de fenêtres, même à l'arrière de nos maisons, - Ne jamais pouvoir profiter de son jardin, - Devoir dormir chaque nuit avec des boules QUIES (bouchons d'oreilles), et de toutes façons, être réveillés vers 05 h 30, - Savoir que nos maisons se déprécient au fil du temps, - Subir en permanence ces nuisances, source de stress et d'énervement. (2 cas de dépression) Le vrai problème reste les vitesses excessives des voitures et camions, pendant la nuit (la journée, le trafic génère une vitesse plus raisonnable), et en fin de nuit dès 05 h. A ces horaires, la police est inefficace, puisque entre en train de dormir (dixit un agent de police). Il nous semble que seuls des radars flashants puissent résoudre ces difficultés. (une fois pris, à jamais appris!!). Combien de temps faut-il pour enfin mettre en place des mesures efficaces et finalement peu onéreuses face aux essais infructueux et onéreux actuels ?????

Anonyme
DESWARTE NATHALIE

Bonjour, Nous sommes propriétaires d’une maison sur la route de Pont l’Abbesse à Cappelle-Brouck le long de la RD 46 en sortie du village. Cette route mène à la D300 (grand axe de circulation Dunkerque/St Omer). Depuis environ 5 ans, les nuisances sonores se sont accentuées, elles sont le résultat de la conjonction de plusieurs facteurs. Tout d’abord le très mauvais état de la chaussée, la route de Pont l’Abbesse est en travaux depuis presque 3 ans. Avec à chaque étape (assainissement, réfection du réseau d’eau potable, enfouissement des lignes électricité et téléphone), ouverture de la route et remblayage souvent de fortune selon les sociétés prestataires, de multiples trous et bosses sont donc apparus. Ensuite depuis environ deux ans, le trafic camions s’est intensifié ( la route de Holque étant interdite à la circulation des poids lourds), une partie du trafic s’est rabattu sur notre commune. De plus des camions portant des immatriculations parfois étrangères (Luxembourg, néerlandais, même Lituanie !?) traversent notre village, Cappelle-Brouck ferait-il l’objet d’un itinéraire favori des GPS camions ? Enfin depuis ces dernières années, notre route est surtout l’itinéraire de prédilection de nombreux convois agricoles ; ainsi les campagnes agricoles se succèdent (moisson, récolte oignons pommes de terre…)sans doute en cause de la multiplication des dépôts et silos aux alentours du village. Le plus insupportable reste cependant la campagne de betteraves (camions bennes se rendant à Lillers) qui roulent parfois toute la nuit : bruit et vibrations de toute la maison. Le manque de savoir-vivre de certains chauffeurs est à souligner car certains roulent allègrement à 70 km/h sur une route en très mauvais état limitée à 30, et circulent sur la voie parking pour en faire une 3 voies ! Bref nuits blanches assurées, à quelle joie de vivre à la campagne ! Après plusieurs rendez-vous avec le Maire de la commune, nous avons pour l’instant obtenu des panneaux « chaussée déformée » et une zone limitée à 30 qui a été respectée par les automobilistes … 3 jours, car les contrôles radars sur cette portion sont inexistants. Le calendrier des travaux se trouve sans cesse reculé par manque de subventions et de financement, les nuisances s’accentuent et les maisons se détériorent avec des fissures. L’urgence est d’avoir enfin une route ‘potable’ pour notre bien-être et notre sécurité. Le projet d’une route pour contourner le village est en pour-parler depuis … 20 ans ! Elle serait pourtant un grand soulagement pour les riverains et beaucoup plus pratique pour les convois agricoles.

Anonyme
Mr Vandeville

Puisque vous faites une enquête sur le bruit sur route départementale, je me permet de vous donner mon avis (ce qui ne changera pas grand chose). J'habite sur la RD65, qui relie Douai à Arleux et au delà, précisément à Goeulzin. La route a été refaite, sauf sur un tronçon avec les ruisseaux en grès, le reste ayant été coulé en béton sans raccord. Quand 2 voitures se croisent et roulent dans le ruisseau, le bruit est très fort, et chuintement des pneus sur la route en continu. Limiter la vitesse serait déjà un plus, le radar pédagogique venant d'Arleux ayant été fusillé par des chasseurs en septembre 2013, jamais remplacé. La vitesse 30 km/h pour les camions jamais respectée, panneau 30 à l'heure envolé. Circulation très dense aux heures de pointe. De plus, création du contournement de Cantin, notre route sert de contournement bis pour les camions desservant les usines à la suite de Cantin direction Arleux. A savoir : -Totalgaz : contournement par Goeulzin, Silo à grain : contournement par Goeulzin, Dechetterie de la CAD : contournement par Goeulzin, Centre routier AFPA : contournement par Goeulzin. Vue les contraintes à Cantin, ils préfèrent passer par Goeulzin. Je suis conscient que la circulation ne peut qu'augmenter mais le contournement de Cantin par Goeulzin a bien augmenté ce trafic.

Anonyme

Bonjour, Habitant à proximité immédiate du CD 700 (à la limite de Hem, Lys lez Lannoy), nous subissons à longueur de journée et de nuit les nuisances sonores liées à un trafic en constante augmentation ... Peu après le rond point "Shering" (récemment réaménagé avec des feux tricolores), le CD 700 emprunte un passage partiellement enterré avant de remonter en longeant un champ. Sur le côté du champ, les riverains doivent supporter le bruit des véhicules accélérant après le passage en semi souterrain ... Une protection au moyen de panneaux d'isolation phonique le long de ce champ serait probablement appropriée, d'autant que cette solution a été adoptée de l'autre côté du CD 700 ... Il faut en outre relever que le CD 700 doit être prochainement élargi en partie, ce qui ne fera que faire progresser la circulation

Anonyme

pour le quartier de la Becquerelle à Marquette lez Lille (à proximité de la rocade Nord-Ouest - RD 652) :

Pour faire suite à nos précédents courriers (23 juillet 20130 et 06 janvier 2014), nous sollicitons à nouveau auprès de vos services d'inscrire la prolongation du mur anti-bruit sur la rocade Nord-Ouest entre les sorties 8 et 9 (sens A25 - A22) afin de réduire les nuisances sonores au niveau du quartier de la Becquerelle de Marquette lez Lille. Je me permets de vous rappeler ci-dessous les arguments déjà énoncés dans nos courriers : 1/ La proximité de la rocade Nord-Ouest était une réalité et un facteur que nous avons tous pris en compte quand nous avons signé l'accord d'achat pour notre maison. Des murs anti-bruit sont d'ailleurs déjà en place sur une grande majorité de la rocade Nord-Ouest mais excluent une partie de notre quartier. Le flux de véhicules est tel que même la haie végétale existante et la réçente réduction de la vitesse à 80 km/h pour les poids lourds ne suffisent pas à créer une barrière efficace contre bruit engendré par le passage incessant de véhicules, souvent très bruyants (camions ou motos par exemple). La circulation est toujours légèrement perceptible, même avec les fenêtres fermées et cet été, nous avons eu la désagréable expérience de constater qu'il est quasiment impossible de dormir avec les fenêtres ouvertes. 2/ Ainsi, comme vous nous l'avez recommandé, nous avons alerté la commune et le constructeur sur la législation en matière phonique (articles R571-44 et suivants du Code de l'Environnement) et sa référence au principe d'antériorité. La Mairie de notre commune a d'ailleurs soutenu notre demande par écrit auprès de vos services. 3/ Nous tenons enfin à attirer votre attention sur la future installation d'une crèche au sein de notre quartier. Même si nous ne doutons pas du respect des nouvelles règles en matière de construction de bâtiment à usage collectif pour enfants en bas âge à proximité d'une infrastructure telle que la rocade, nous insistons sur cette demande afin de réduire non seulement le bruit environnant pour les extérieurs mais également pour un meilleur confort à l'intérieur (particulièrement en période estivale).

Nous restons à votre disposition pour effectuer d'éventuelles mesures sur place pour confirmer l'ensemble de ces informations.

Je viens de découvrir que le projet de PPBE que vous proposez inclus le quartier du Touquet à Marquette lez Lille : je suis heureuse de voir que malgré le principe d'antériorité dans la législation phonique, vous avez su prendre en compte les doléances des riverains ce quartier, aussi récent et concerné par la proximité de la rocade que le nôtre. J'espère donc sincèrement que vous accepterez de prendre en compte notre demande dans la poursuite de cette politique volontariste.

Anonyme

Bonjour. J'habite rue de Landelies, à la sortie de Cousolre, sur la D936.Bien qu'étant à l'intérieur du village,300 mètres avant le panneau de fin d'agglomération, les véhicules ,voitures et camions, passent à une vitesse bien au-delà des 50kms autorisés, ce qui génère bruit et insécurité. La pose de double vitrage n'a pas été suffisant et il est impossible d'ouvrir les fenêtres De plus la route est traversée par une tranchée sur laquelle viennent rebondir les camions-benne, provquant bruit intense et vibrations. Sur cette route se trouve une maison de retraite et rien n'a été prévu pour ralentir les véhicules. Beaucoup de riverains aimeraient qu'une solution soit trouvée. Merci pour votre lecture

Anonyme

PF Maillard adjointe au développement durable Bondues notre commune est traversée par plusieurs voies départementales où les limites de vitesse ne sont pas respectées notamment et en l'absence de contrôles les soirs , nuits , les dimanches ... Bondues est un noeud très important de transits entre les bassins d'activités de la métropole et ceux résidentiels les cartes LMCU préparatoires au plan bruits communal font apparaitre l'importance des nuisances routières en particulier sur l''av du gl de gaulle , axe lille menin qui traverse notre commune. Nos concitoyens attendent depuis plus de 20 ans sa rénovation afin qu'en réduisant l' emprise de la chaussée elle ne soit plus un parcours de vitesses et afin que le revêtement réduise les bruits et vibrations des véhicules lourds trop nombreux à l'emprunter.

Anonyme

DHINAUT Notre commune Escaudain est traversée par plusieurs voies départementales et autoroute A 21 D 645 ou le bruit et la vitesse ne sont pas respectées Beaucoup de riverains aimeraient q une solution soit trouvée MERCI

Anonyme

Bonjour,nous habitons le long du CD916 sur la commune de Bierne.La circulation de véhicules est de plus en plus importante occasionant de plus en plus de bruit. De plus,un revêtement a été effectué recemment: ce type de revêtement a encore accentué le bruit. Cordialement

Anonyme

Bonjour:nous habitons le long de la cd947 route de Lille à HONDSCHOOTE au domaine de la Saye. La circulation est très importante , surtout l été car les habitants de la région de lille remontent sur cette axe pour rejoindre nos plages...De plus , depuis un certain temps cette portion de route est limité à 70 km/h avant l entrée en agglomération?? nous pouvons pas profiter de notre jardin, camions, motos ,..... souvent à des vitesses excessives ,malgré des contrôles routiers.....Voila notre situation ....Revenir à la vitesse de 50 km/h comme avant serait une première solution, et le mieux un mur anti bruit serait parfait...cordialement

Anonyme
VV DUNKERQUE

Bonjour, ma famille et moi habitons rue Achille Peres à Dunkerque. Le bruit est omniprésent, d'une part cette rue dessert une zone industrielle avec déchetterie ce qui engendre nuisance sonore et des déchets sur la chaussée. D'autre part, nous sommes à 200 mètres du pont de l' A16. Cette proximité occasionne bruits, vibrations(passage incessant de voitures et camions), tremblements.Nous sommes dans un coin de verdure, à côté du Fort de Petite Synthe, où le bruit est une véritable source de pollution quotidienne. Cordialement

Anonyme

J’habite le Faubourg de Cassel (RD 916) sortie Bergues (59380), Cela fait près de 20 ans que notre environnement est bafoué, par des nuisances sonores : - par le trafic routier, passage continuel de gros camions et de voitures 18000 par jour !! Les camions qui se garent sur les trottoirs, et dont les chauffeurs laissent les moteurs tourner, ne respectant pas les panneaux de signalisation, ni les sorties des maisons. La vitesse n’est pas respectée, ainsi que les passages pour piétons, une route complètement défoncée et « rapiécée » à la va-vite, des plaques d’égouts disjointes, si bien que nous subissons des bruits continuels (clac, clac…) des passages de véhicules à longueur du jour et de la nuit. Il est grand temps que le Département fasse quelque chose, car ici nous ne parlons que du bruit…

Anonyme
VERMAUWT ERIC

J'habite au 92 avenue Paul Bert à Lys lez Lannoy,depuis quelques années l'on a installé un ralentisseur qui n'agit pas ou peu sur la vitesse des voitures mais par contre accentue le bruit et de plus à chaque passage d'un bus ou d'un camion mon habitation tremble ,d'ailleurs de nombreuses fissures dans le mur se sont produites depuis l'installation de ce ralentisseur qui ne sert à rien. Ma demande est donc de supprimer ce ralentisseur et d'interdire le passage des bus ma rue.Je ne me fais pas trop d'illusions quant à l'issue de ma demande....

q

Anonyme

Bonjour, je suis propriétaire d'une maison située route de Bourbourg à Millam, située à l'extérieur du village. Depuis maintenant 2 ans environ nous constatons de plus en plus de camions qui passent devant chez nous, souvent à vives allures (ne respectant pas la limitation), cette vitesse excessive engendre la vibration de la maison, bruit excessif, déformation de chaussée et surtout insécurité pour sortir de chez nous. En ce qui concerne les véhicules légers, même chose : on penserais même parfois que l'on réside au bord d'une autoroute (problème pourtant relaté à notre conseiller voirie mais resté sans réponse... Faut-il attendre le pire, l'irréparable (beaucoup d'enfants pourtant empruntent le bord de cette route) ? A quand le retour à la sérénité ? Une route "potable" et une limitation à 70 voir 50 KM/H comme au centre du village pour la sécurité de chacun.

Anonyme

Je rejoins Magpat pour la Becquerelle à Marquette-Lez-Lille, surtout que les camions ne respectent pas la vitesse à 80 km/h et aggravation depuis le changement de chaussée de la rocade Nord-ouest !!!!

Anonyme

Bonjour,

Nous habitons rue du jardin de la Comtesse à Wambrechies à proximité de la Rocade Nord-Ouest RD652. Ces dernières années les nuisances sonores générées par cet axe n’ont cessé de se développer suite à l’accroissement continu du trafic routier. En effet, la rocade nord ouest est quasi saturée tous les jours de semaine. Ces nuisances se sont encore développées dernièrement suite à l’abattage dans le parc municipal de 100 peupliers, qui constituaient une barrière phonique.

Nous tenions également à vous alerter qu’entre nos habitations et la rocade nord ouest un projet immobilier, regroupant 174 logements, est train de voir le jour. Les premières livraisons sont prévues pour le premier semestre 2015. Les habitants de ce programme seront encore plus impactés par les nuisances sonores.

Dans ce contexte, serait-il possible de prolonger le mur anti-bruit entre le pont enjambant la Deule et la sortie 9.

En espérant que vous puissiez apporter une suite positive à notre demande, comme vous avez pu le faire pour le quartier du Touquet à Marquette, malgré le principe d’antériorité dans la législation phonique.

Nous restons à votre disposition pour tout complément d’information.

Anonyme

Bonjour, Habitant à Marquette lez Lille à proximité de la rocade Nord-Ouest - RD 652, je rejoints mes voisins sur le niveau de bruit: En effet,nous habitons rue du Bléquin, (rue/U, perpendiculaire à la RD652) je peux vous dire que lorsque nous sommes dans le jardin, j'entends constamment le bruit incessant des PL/VL circulants la journée. Pour indication, le matin j écoute même le bruit depuis ma chambre (fenêtre fermée) afin de savoir si ça roule bien :( ... une info trafic dont je me passerai bien. En somme l'été nous avons en extérieur une nuisance sonore s'apparentant à une aire de repos et l'hiver avec l absence de feuillage, une augmentation du niveau sonore à l intérieur des maisons, la nuit surtout. En espérant que vous prendrez en considération nos remarques, je me tiens à votre disposition. Arnaud.

Anonyme
Prate Grégory

L'étude pour prolonger le mur anti-bruit sur la rocade Nord-Ouest entre les sorties 8 et 9 (sens A25 - A22) afin de réduire les nuisances sonores au niveau du quartier de la Becquerelle de Marquette lez Lille nous parait tout à fait pertinente. De plus, une crèche publique à proximité immédiate de la rocade est prévue et la Mairie de Marquette a d'ailleurs soutenu la demande d'un mur anti-bruit auprès de vos services.

Anonyme
Nathalie F

bonjour , 'j'habite rue de Cassel a Marquette lez Lille dans le nouveau quartier de la Becquerelle ; cette rue est parallèle a la rocade Nord Ouest- RD 652 et je rejoins mes voisins qui se sont exprimés sur ce site concernant la nuisance sonore du quartier . Le mur anti bruit existe pour le quartier village en Flandre et la Cessoie , sans doute être prolongé pour le quartier du Touquet, je pense qu' il serait judicieux qu'il le soit pour le nouveau quartier d'habitation qui est le nôtre , car les nuisances sont les mêmes tout le long du trajet de la voie rapide .je vous remercie pour notre confort de vie et le plaisir d'habiter a Marquette lez Lille . En espérant que vous prendrez mes remarques en considération , je me tiens a votre disposition. Nathalie .

Anonyme

Bonjour, Habitant domaine de la Becquerelle, et pourtant en retrait, je ne peux que constater et confirmer les propos des autres habitants de ce quartier. Le bruit de fond est constant, et selon la météo, on entend très-trop bien la circulation

Anonyme

Bonjour, Nous habitons à Coudekerque Branche dans le quartier du Boernhol comprenant les rues Monnet et de l'Oural qui longent l'autoroute A16. La circulation très dense, composée en grande partie de poids lourds et VL issus de différents pays européens, est à l'origine de nuisances sonores quotidiennes très importantes (24h/24). Malgré plusieurs relances du maire de la ville ainsi qu'un accord de principe, nous n'avons aucune date quant au planning prévisionnel de réalisation d'un mur anti-bruit demandé depuis plusieurs années. Par ce biais, nous espérons que notre demande soit enfin prise en considération. Nous restons à votre disposition pour tout complément d'information. Cordialement.

Anonyme

Habitant une maison entourée de l'E42 - l'A1 - la D48 et le boulevard de l'Europe, à Ronchin, les nuisances sonores se sont fortement accentuées depuis 5 ans au point de ne pouvoir profiter du jardin l'été et selon la direction du vent, ne pas pouvoir rester à l'intérieur de la maison sans le port de boules Quies, malgré le double-vitrage de toutes les fenêtres.

baseline