Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Création d'entreprise : coup de pouce dans les quartiers

Publié le 05 février 2015 | Innovation territoires


Signature de la convention entre le Département et la Caisse des dépôts  Photo : P. Houzé

Le 30 janvier, à la ruche d'entreprises de Tourcoing, la Caisse des Dépôts et le Département ont signé une convention pour la mise en œuvre, à partir du printemps 2015, d'un dispositif expérimental de micro-crédit professionnel.

En séance plénière, le Conseil général a adopté le 15 décembre 2014, à l'unanimité, le principe de ce dispositif de micro-crédit, pour favoriser la création d'entreprise par les publics les plus en difficulté.

C'était un des projets du début de mandature... Avec ce dispositif innovant, nous apportons une nouvelle pierre dans la lutte contre le chômage

a souligné le président du Conseil général, Didier Manier.

Nous accompagnons 2 500 Nordistes vers la création d'entreprise, dont 850 allocataires du Revenu de solidarité active (RSA)... Mais il manque souvent un capital de départ à ces publics en difficulté, pour donner confiance aux partenaires bancaires

a commenté pour sa part Martine Filleul, 1re vice-présidente, en charge de l'Aménagement du territoire, du développement économique et du développement rural. 

Martine Filleul a ensuite rappelé les paramètres de ce dispositif de micro-crédit professionnel :

  • il s'adresse aux jeunes de moins de 26 ans, aux demandeurs d'emploi de longue durée et aux allocataires du RSA des quartiers du Nord relevant de la "politique de la ville".
  • le dispositif est expérimenté pendant deux ans.
  • un appel à projets permettra d'attribuer une prime à la création d'entreprise à une trentaine de lauréats chaque année.
 

 

Un coaching individuel

 

 
Outre cette prime, le dispositif inclut aussi la mise en place d'une boîte à outils qui comprend trois volets, en lien avec des partenaires du Département (les Plateformes d'initiatives locales, l'Association pour le droit à l'initiative économique, et Nord-Actif) :
 
  • un prêt d'honneur à taux zéro octroyé au porteur de projet (non à l'entreprise).
  • la prise en charge partielle du coût des intérêts d'emprunt.
  • l'octroi d'une garantie de prêt pouvant aller jusqu'à 80% (ce qui dispense le créateur d'entreprise d'apporter sa caution personnelle).
 
Au terme de la convention de partenariat signée le 30 janvier, la Caisse des Dépôts prend en charge une partie du coût du dispositif (à hauteur de 120 000 euros).
 
Nous proposerons un prêt complémentaire à ces entrepreneurs, un coaching individuel et notre médiation vis-à-vis des banques
 
a précisé Dominique Mirada, directeur régional Nord-Pas-de-Calais de la Caisse des Dêpots.
 
 

De droite à gauche : Didier Manier, président du Coneil général, Martine Filleul, 1re vice-présidente, et Dominique Mirada, directeur régional de la Caisse des Dépôts, lors de la signature de la convention. Photo : P. Houzé

 


baseline