Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le Quesnoy : Eugène-Thomas bientôt reconstruit

Publié le 26 janvier 2015 | Ambition jeunesse


Projet architectural du futur collège Eugène-Thomas.

Le projet de reconstruction de la cité scolaire a été présenté le 22 janvier 2015 lors d'une une réunion publique qui a rassemblé une centaine de personnes au centre Lowendal.

Construite en 1959, la cité scolaire Eugène-Thomas a vieilli. Elle est aussi devenue un peu exiguë pour le nombre d'élèves. En 2009, il a été décidé qu'elle serait reconstruite mais il a fallu du temps pour trouver un terrain adéquat.

C'est sur un terrain mitoyen de l'établissement actuel que le Département va reconstruire le collège et la demi-pension, tandis que la Région a entrepris la rénovation de la partie lycée.

Un projet qui a été officiellement présenté à la population quercitaine par le vice-président du Conseil général chargé des collèges Bernard Baudoux, en présence de Michel Manesse, conseiller général du canton de Le Quesnoy-Est, Nicole Knecht, conseillère régionale, Marie-Sophie Lesne, maire de Le Quesnoy et conseillère régionale et Daniel Hansjacob, proviseur de la cité scolaire.

 

Réunion collège Eugène Thomas 1

C'est le fruit d'une belle collaboration entre nos deux collectivités territoriales

a souligné Bernard Baudoux, avant de prévenir les participants  - enseignants, parents d'élèves, riverains, élus locaux - que les travaux (en cinq phases) qui viennent de débuter dureraient trois ans et demi :

C'est assez long car c'est une reconstruction sur place. Cela va demander beaucoup de patience aux enfants et à la communauté éducative.

 

 

Un collège ouvert sur la ville

 

Après la diffusion d'un film montrant en trois dimensions la future réalisation, Sylvain Gruson, représentant l'agence d'architecture Otton-Sanchez de Lambersart, a présenté en détails le projet.

Le nouveau collège, d'une capacité de 880 élèves (dont 80 en Segpa), comprendra notamment 20 classes d'enseignement général, 20 classes d'enseignement spécialisé, une serre horticole, des ateliers, un centre de documentation et d'information, une salle de sport de 400 m2 et une salle polyvalente. Ces deux derniers équipements pourront être mis à la disposition des associations locales en dehors des heures d'ouverture du collège.

Le Département reconstruira aussi la demi-pension, destinée à la fois aux collégiens et aux lycéens. Elle pourra accueillir quotidiennement un total de 1 140 convives en trois services.

 

collège Eugène Thomas demi-pension

 

Les abords de l'établissement seront également aménagés afin de faciliter l'accès des élèves depuis le centre-ville et depuis la gare, en améliorant leur sécurité.

Les travaux seront réalisés en suivant les normes de haute qualité environnementale, en limitant au maximum les nuisances durant le chantier. Une fois construit, le bâtiment devrait être particulièrement économe en énergie, grâce par exemple à l'oprimisation de son orientation, à son isolation renforcée ou à la chaudière alimentée par des granulés de bois.

 

Un collège tout numérique

 

L'établissement sera accessible à toute personne en situation de handicap, quel que soit son handicap. Par ailleurs, toutes les salles seront câblées et dotées de matériel numérique (tableaux blancs, vidéoprojecteurs interactifs…). 

Ce sont des entreprises régionales ou des agences locales d'entreprises d'envergure nationale qui réaliseront les travaux et 24 410 heures de travail seront confiées à des personnes en insertion. 

 

réunion collège Eugène Thomas 2

 

Après la présentation de ce projet, de nombreuses questions ont été posées aux élus et aux techniciens présents, concernant notamment la sécurité du chantier, les locaux réservés aux enseignants, le ramassage scolaire ou la possibilité pour les élèves de profiter de ces travaux pour découvrir les métiers du bâtiment.

La première phase des travaux - la construction du collège - vient tout juste de commencer, pour une livraison en septembre 2016.


baseline