Version imprimable - Nouvelle fenêtre

"On accompagne les parents vers l'autonomie"

Publié le 09 février 2015 | Engagement solidarité


Francis Delbecq

Francis Delbecq est le responsable du Service d'appui et d'accompagnement à la parentalité porté par l’association des Papillons-Blancs d’Hazebrouck et environs. Rencontre

Pratique

18 rue de la Sous-Préfecture

03 28 48 03 32

www.papillonsblancshazebrouck.org

Le Département du Nord fait figure en France de précurseur dans ce domaine : depuis 12 ans, il a signé neuf conventions de partenariat avec les APEI du Nord (associations de parents d’enfants inadaptés), pour la création de neuf Services d'appui et d'accompagnement à la parentalité (SAAP).

Ces services s’inscrivent dans le cadre du schéma enfance-famille, et non du handicap. En 2012, ce sont 202 familles qui ont ainsi été accompagnées, soit 369 enfants.

 

Lenord.fr : Quelles sont les familles suivies par les SAAP ?


Francis Delbecq : Ce sont des familles, autonomes, dont au moins un des parents présente une déficience intellectuelle, légère ou moyenne, reconnue par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Ces familles sont orientées vers les SAAP par des travailleurs sociaux, par des services de Protection maternelle et infantile, par des maternités, etc. Le principe est celui de la libre adhésion… Ces familles sont, pour la plupart, socialement très isolées.

 

Comment les SAAP ont-ils été créés ?


F.D. : Il y a une dizaine d’années, on a constaté une augmentation significative des personnes souffrant d’un handicap mental qui voulaient accéder à la parentalité. A cette époque, on voyait plus le handicap que la parentalité ! L’enfant était systématiquement placé auprès de l’Aide sociale à l’enfance, car il n’y avait pas de dispositif adapté pour aider ces parents handicapés. D’où la création des SAAP.

 

"Pour chaque famille,

il y a un projet d'accompagnement parental"

 


Quelles sont leurs missions ?


F. D. : Eviter le placement des enfants ; valoriser et développer les compétences des parents accompagnés, les mettre en confiance sur leur capacité à élever leur enfant ! Pour chaque famille suivie, il y a un projet d’accompagnement parental, rédigé en fonction des demandes, des actions proposées... Les interventions se font le plus souvent à domicile. Les éducateurs guident les parents dans leur vie quotidienne. Ils donnent des conseils sur la façon d’éduquer l’enfant, d’exercer l’autorité parentale. Ils orientent vers les dispositifs de droit commun, facilitent les rendez-vous administratifs, scolaires, médicaux, etc. Jamais ils ne se substituent aux parents : ils les accompagnent vers l’autonomie.

 

Jusqu’à quel âge ?


F. D. : Jusqu’aux 6 ans de l’enfant, au moment où commencent les apprentissages scolaires. L’objectif c’est que l’enfant évolue dans les meilleures conditions possibles, qu’il dispose des mêmes chances que les autres.

 

Francis Delbecq, dans les locaux du SAAP d'Hazebrouck, qui dispose d'un lieu pour l'accueil des familles (Photo : C. Bonamis)


baseline