Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Ça s'est passé ce week-end

Publié le 27 octobre 2014 | Innovation territoires


Aménagements à Paillencourt

L'actualité du 24 octobre dans le Nord : les nouveaux aménagements de l'étang du Grand-Clair à Paillencourt et un défilé pas comme les autres à Cassel.

 

Paillencourt : un site naturel à partager

 

Les aménagements de l’étang du Grand-Clair ont été inaugurés le 24 octobre, en présence de Jean Schepman, vice-président du Conseil général en charge du Développement durable, de l’Environnement, de la Politique de l’eau, de l’Innovation et de la Recherche.

Le site, qui s’étend sur 40 ha, est situé sur les communes de Paillencourt et Wasnes-au-Bac, à cheval entre le Cambrésis et le Valenciennois. Il appartient au Département qui le gère au titre des Espaces naturels sensibles. 

Les travaux réalisés (des cheminements piétonniers, un sentier de bord de berge, des aires de pique-nique, un ponton de pêche pour les personnes à mobilité réduite) et le classement en étang fédéral permettent aujourd’hui un usage partagé du site (pêcheurs, promeneurs…). Des zones de quiétude ont également été conservées pour la faune et la flore.

 

Etang Paillencourt
L'étang est fréquenté par les pêcheurs. (Photos Emmanuel Watteau)

 

L’étang du Grand-Clair recèle une biodiversité de grand intérêt, en raison des différents habitats qui le composent (marais tourbeux, boisements marécageux, roselières…).On peut y observer des espèces comme la Sterne pierregarin, un oiseau migrateur protégé, mais aussi le Pic épeiche ou le Martin-pêcheur. Sont également présents la Loche de rivière, le Brochet ou la Bouvière.

 

 

Cassel : des robes à histoires

 défilé robes musée flandre

 

Le 24 au soir, le musée de Flandre, à Cassel, accueillait un étonnant défilé de mode… ou plutôt de "robes à histoires". Ces robes, créées et portées par des femmes atteintes d'un cancer et accompagnées par l'association Émeraude, sont l'aboutissement de plusieurs mois de travail.

 

défilé robes musée flandres 2

 

Les participantes au projet ont d'abord visité le musée. Chacune d'entre elles a choisi une œuvre qui lui plaisait particulièrement et, avec l'aide d'une animatrice en arts plastiques du musée, a fabriqué un modèle unique destiné à être porté lors de ce défilé.

Sur un podium d'abord, puis parmi les collections du musée, les quatre mannequins d'un soir ont présenté aux 85 spectateurs leur création, sur un fond musical et un texte poétique.

 

 


baseline