Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les jeunes élus ont planché sur la Grande Guerre

Publié le 24 octobre 2014 | Ambition jeunesse


Lors de la séance plénière de restitution des travaux

50 jeunes des Conseils départementaux de jeunes du Nord, de l'Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme étaient rassemblés à Lille les 20, 21 et 22 octobre, pour travailler sur la commémoration de la Première Guerre mondiale.

Informations complémentaires

Les autres articles

C'est un projet ambitieux qui va s'étaler sur 4 années (les 4 années qu'a duré la Première Guerre mondiale) : les Conseils départementaux de jeunes (CDJ) du Nord, de l'Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme vont se retrouver régulièrement pour travailler sur la commémoration du conflit, pour donner du sens à des expressions comme "devoir de mémoire". Leur première rencontre a eu lieu les 20, 21 et 22 octobre dans le Nord.

 

CDJ Maison De Gaulle

 

L'objectif est de parvenir à construire une culture commune, de faire découvrir des lieux de notre département qui a été très marqué par le guerre mais aussi de construire des objets qui seront le souvenir de ce que les jeunes ont vécu

a expliqué Alexandra Lechner, conseillère générale du Nord déléguée au CDJ, au moment d'accueillir les délégations venues des départements voisins.

Pour cette première rencontre interdépartementale, les jeunes et leurs encadrants ont ainsi visité des lieux emblématiques de 14-18 :

 

CDJ Fromelles 

 

Des mots pour exprimer la guerre

 

Ils ont également travaillé en ateliers, avec Carl Spriet (illustrateur), Anne-Marie Vin (artiste plasticienne) et Timour Muhidine (écrivain), utilisant les syllabes, les mots, le dessin pour exprimer leur ressenti de la guerre.

Ils ont présenté leurs productions au terme de ces trois jours, dans l'hémicycle du Conseil général : rédaction d'une fiction (le journal d'un combattant australien mort au combat), réalisation d'une frise chronologique sous forme de dessins évoquant la vie dans les tranchées ou encore utilisation des lettres et du graphisme pour symboliser les souffrances, le sang, les blessures et même la mort…

 

Nous avons pu découvrir la Première Guerre mondiale à travers les visites et restituer ce que nous avons vu dans les ateliers. Nous avons découvert aux Archives départementales que tout le monde a de la famille qui a été touchée,

a témoigné Samuel Auger, élu du CDJ du Nord (2012-2014) avant d'ajouter :

C'est la première fois que les CDJ travaillent ensemble et c'était génial.

 

Visite des CDJ 2

  

"Défendre les idéaux de paix et de tolérance"

 

Alain Blanchard, vice-président du Conseil général de l'Oise, était présent à cette restitution :

Je suis fier de vous car vous avez montré trois jours durant ce qu'est l'engagement qui permet de transmettre une mémoire à votre génération mais aussi aux autres générations. C'est tout le sens des Conseils de jeunes.

Didier Manier, président du Conseil général du Nord, a également remercié tous les jeunes pour le travail commun réalisé :

Se souvenir de ce qui s'est passé est nécessaire. La Première Guerre mondiale a été des plus sanglantes et vos réalisations en témoignent. Il ne faut pas l'oublier pour défendre des idéaux de paix et de tolérance.

Les prochaines rencontres auront lieu an mai 2015 dans le Pas-de-Calais, à l'automne 2015 dans la Somme et au printemps 2016 dans l'Oise.

 

 

Jeunes des CDJ du Nord, du Pas-de-Calais et de l'Oise dans l'hémicycle du Conseil général du Nord.

 

 

 

 

 

 


baseline