Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Quartier de l'Union, bientôt l'envol de la ruche

Publié le 08 octobre 2014 | Innovation territoires


Didier Manier visite la ruche d'entreprises de l'Union, le 2 octobre 2014.

Sur le site de la Tossée, au cœur de l'éco-quartier de l'Union, le Département construit une ruche d'entreprises qui prendra le relais de la ruche de Roubaix et de la ruche de Tourcoing.

Lundi 6 octobre, Didier Manier, président du Conseil général, Martine Filleul, première vice-présidente en charge notamment du développement économique, et Michel Gilloen, conseiller général, président de Ruches d'entreprises Nord de France, ont visité le chantier de la ruche d'entreprises de l'Union, à Tourcoing. Ouverture de la structure : septembre 2015.

Sur le site de la Tossée, au cœur de l'éco-quartier de l'Union, le Département construit une ruche d'entreprises qui prendra le relais de la ruche de Roubaix (fermée en 2007) et de la ruche de Tourcoing.

Actuellement, la ruche de Tourcoing héberge et accompagne 36 entreprises, soit un taux de remplissage de 100%. Toutes ces entreprises vont s'installer dans la nouvelle ruche : elles occuperont 7 des 11 ateliers que comptera le nouveau bâtiment, et 40 des 84 bureaux. À sa mise en service, la ruche de l'Union comptera une centaine d'emplois, mais pourra en accueillir trois fois plus

explique Jonathan Fermine, le directeur de la ruche de Tourcoing.

La ruche de l'Union a vocation à accueillir toute jeune entreprise à fort potentiel de croissance, quel que soit son domaine d'activité.

Mais elle devrait attirer les entreprises spécialisées dans les textiles innovants, étant donné la proximité, sur la ZAC de l'Union, du CETI (Centre  européen des textiles innovants) et de son incubateur, Innotex.

 

Un parking aérien de 380 places

 

Le bâtiment en construction a la forme d'un carré, et il est doté d'une cour intérieur. La ruche occupera un des côtés, les trois autres accueillant un parc de stationnement aérien de 380 places, construit par La société d'économie mixte (SEM) Ville renouvelée, à l'intention de l'ensemble des entreprises de la Tossée (dont celles, pour 60 places, de la ruche).

Nous avons voulu qu'il y ait une possibilité de mutabilité entre la ruche et le parking, que l'on puisse, si nécessaire, réduire l'espace consacré à l'automobile si, à moyen ou à long terme, l'usage de la voiture venait à régresser au profit des modes doux de déplacement

a expliqué l'architecte Olivier Camus, du cabinet Tank Architectes.

 

RucheTourcoin1

La ruche de l'Union représente un investissement de 11 millions d'euros pour le Département. Elle fait partie de la SPL (Société publique locale) Ruches d'entreprises Nord de France, qui compte dix ruches disséminées sur tout le département du Nord.

 

Une terrasse végétalisée

 

Le bâtiment respecte la démarche Haute qualité environnementale et vise le label Bâtiment basse consommation. A noter qu'une cafétéria, une salle de réunion et une terrasse végétaliséee occuperont le quatrième et dernier étage de la ruche.

Le parking silo représente pour la SEM Ville renouvelée, un investissement de 5,6 millions d'euros.

La ruche Nord de France - Tourcoing et le parking aérien, dont les façades auront l'aspect d'alvéoles, contribuent au renouvellement urbain de ce quartier en devenir, qui verra l'implantation d'ici 2015 de Lille-Métropole Habitat, Vinci Construction France et Kipsta (groupe Oxylane).

 

 


baseline