Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Grande diversité de participants à Douai pour l'atelier "Bien vieillir"

Publié le 03 juin 2014

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Atelier citoyen "Bien vieillir" à Douai. Photo : D. Lampla

A Douai, 125 personnes ont participé à l’atelier citoyen sur le Bien vieillir organisé par le Département du Nord.

Nos sites internet

Représentants du monde associatif, économique et politique, habitants des zones rurales et urbaines, personnes en situation de handicap, ainsi que toutes les tranches d’âge étaient représentés. Cette belle diversité a permis de faire émerger de nombreuses propositions au cours de cette studieuse soirée.

En l’absence du Président Patrick Kanner, retenu à Lille à cause des embouteillages, c’est le vice-président en charge des Personnes âgées, Jacques Marissiaux qui a accueilli les participants.

Il a rappelé que ce type de rencontre n’est en aucun cas une conférence sur le Bien vieillir à laquelle on assiste passivement, mais bien une rencontre permettant à tous les Nordistes qui le souhaitent de faire des propositions qui serviront à construire une politique départementale sur plusieurs années.

Nous ne faisons plus de la politique comme autrefois. Il faut partager les idées, les besoins et les attentes des citoyens

a-t-il souligné.

 

douai atelier bienvieillir jacquesmarissiaux-s

 

La forme des ateliers citoyens permet cette proximité puisqu’au total, 7 ateliers auront eu lieu sur l’ensemble du territoire départemental : Bruay-sur-L’Escaut, Maubeuge, Bailleul, Villeneuve d’Ascq, Dunkerque, Douai et Caudry.

L’animateur a ensuite expliqué aux participants la manière dont leurs idées allaient pouvoir s’inscrire dans une réflexion plus globale menée à chacune des tables.

Les ateliers sont organisés en effet selon un dispositif bien précis, identique pour chaque rencontre, ce qui permet une égalité de traitement dans la manière dont la parole est recueillie.

Chacune des tables a ensuite voté afin de définir le thème - parmi les 18 proposés -, sur lequel elles allaient travailler pendant plus d’une heure (téléchargez la liste complète des thèmes).

A l’issue de ce temps participatif, quatre tables tirées au sort ont pu partager leurs propositions avec la salle. Puis l’ensemble des fiches rédigées par les participants a été récupéré par l’animateur et son équipe. Une synthèse du travail produit au cours des 7 Ateliers sera présentée lors du Forum de clôture le 3 juillet à Lille.

 

Les thèmes plébiscités et traités lors de l’atelier de Douai (dans l’ordre)

  1. Rester chez soi : les conditions du maintien à domicile (70 votes)
  2. Les personnes âgées, une ressource : citoyenneté, bénévolat, transmission (48 votes)
  3. Les aidants (famille, voisins, bénévoles) (47 votes)
  4. Bien vieillir en structures d'hébergement pour personnes âgées (45 votes)
  5. Vieillir avec ses handicaps, existants ou à venir (44 votes)

 

douai atelier bienvieillir participante-s

 

Le thème le plus traité au cours de la soirée

Les thèmes se sont partagés de façon homogène et aucun d’entre eux n’a été traité majoritairement.

 

Parmi les idées émises

  • Aider les personnes âgées à se déplacer chez elles pour qu’ensuite elles puissent se déplacer plus facilement dans leur quartier, en bénéficiant d’aides techniques (la présence d’un ergothérapeute par exemple).
  • Créer un réseau de partenaires qui permette de combiner les moyens humains et matériels afin de proposer davantage d’activités aux personnes âgées.
  • Favoriser le déplacement des personnes âgées en rendant, par exemple, les trottoirs plus accessibles ainsi que les commerces.

 

Ils ont dit

Aline (de Bouvigny) :

Je suis contente d’avoir pu participer à cet atelier et de la richesse des échanges autour de cette table. J’aurais aimé que l’on puisse davantage valoriser les idées individuelles qui ne rentrent pas dans le thème choisi par le groupe. 

Mathieu, du centre Hélène Borel de Raimbeaucourt :

Nous avions assisté aux ateliers sur la Mobilité l’an dernier. La démarche est la même, sauf que nous avons apprécié de ne pas avoir à changer de salle. Cette année, il a été parfois difficile pour certains de s’y retrouver, notamment avec les différentes couleurs de thèmes. A ma table, nous avons eu du mal à démarrer, puis les idées sont venues et nous avons pu recueillir le ressenti de chacun.