Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Arc en Ciel : le premier comité d'usagers réuni à Bailleul

Publié le 15 novembre 2013 | Liberté mobilité


Le 13 novembre avait lieu à Bailleul l’installation du comité d’usagers du périmètre 1 du réseau Arc en ciel.

Agenda

Le dernier comité d'usagers se réunira de 18 h à 20 h :

  • le mardi 10 décembre à Somain (périmètre 2 : Pévèle et Mélantois)
    >
    je m'inscris

Nos sites internet

Les autres articles

Vidéos

 

Nous sommes là pour échanger, écouter, voir ce qui peut être amélioré, s’il y a adéquation entre l’offre et la demande…

a tout d'abord introduit Didier Manier, premier vice-président en charge des Transports et des Infrastructures qui était accompagné de Michel Gillœn, maire de Bailleul et conseiller général, Pierre Ardiller, directeur des Transports du Département et Philippe Schoonaert, représentant du groupement d'entreprises qui exploite le réseau Arc en Ciel 1.    

 

Quatre comités d’usagers seront installés dans le département. Ce soir, c’est la première des réunions d’installation ! Bailleul est l’illustration de ce que nous voulons en terme de mobilité, puisqu’une plate-forme multimodale où se connecteront différents moyens de transport (bus, train, voiture, vélo) va se mettre en place en 2014.

a ajouté le premier vice-président.

La réunion s’est déroulée en deux temps, avec la présentation du fonctionnement des comités d’usagers et de l’état de la mobilité sur le territoire, suivie d’échanges entre les usagers et les intervenants présents.

 

 

Des questions sur la ponctualité, le surnombre
à bord des cars…


Les enjeux liés à la mobilité et les objectifs du Schéma liberté mobilité 2030, fruit de la concertation avec les Nordistes, ont été rappelés.

Ont ensuite été détaillés la nouvelle offre tarifaire mise en place depuis septembre dernier ainsi que le périmètre 1 du réseau Arc en Ciel :

Comité d'usagers à Bailleul

  • 13 lignes fortes (les plus denses)
  • 11 lignes de proximité et 3 lignes complémentaires, sur une aire qui compte 535 000 habitants dans 97 communes
  • 959 points d’arrêt
  • 178 autocars…

 

Après les différentes présentations, les questions des usagers ont porté sur le surnombre à bord des cars (notamment des élèves contraints de voyager debout faute de place), la ponctualité (sur laquelle des progrès peuvent être faits), le réaménagement des lignes, le manque d’information, le handicap ou encore la coordination avec le Département du Pas-de-Calais…

Je souhaite qu’on décloisonne entre collectivités responsables des transports (Etat, Région, Départements, Intercommunalités), mais aussi entre modes de transport

a insisté Didier Manier, invitant les usagers à ne pas attendre la prochaine réunion pour faire part de leurs remarques.


baseline