Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Trouver du soutien quand on est aidant

Publié le 06 octobre 2021

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Être aidant au quotidien peut devenir source d'épuisement. Plus de 11 millions de personnes en France prennent soin d'un proche. La journée du 6 octobre 2021 leur est consacrée.

Être aidant au quotidien peut devenir source d'épuisement. Plus de 11 millions de personnes en France prennent soin d'un proche. La journée du 6 octobre 2021 leur est consacrée.

Plus de 600 000 personnes dans le Nord se dévouent chaque jour à un proche. Maladie, âge, handicap... Quelle que soit la raison de la perte d'autonomie, l'aidant peut se retrouver lui-même en situation de détresse physique et mentale.

Pour soutenir à son tour les aidants, le Département et ses partenaires déploient chaque jour des solutions : aides financières, accueil de jour, intervention à domicile... Ces aides leur offrent un peu de répit dans leur quotidien.

Le Département du Nord s'engage fortement depuis plusieurs années pour proposer aux aidants des temps de répit et un soutien psychosocial via les plateformes de répit. Notre Département est l'un des plus avancés en termes de politique vers les aidants

Frédérique Seels, Vice-présidente en charge de l'Autonomie des séniors

Pour accompagner les aidants, le Département a mis en place une page qui leur est dédiée : aidant.lenord.fr. Objectif : permettre de trouver une réponse à leurs questions et le bon interlocuteur afin de limiter les risques d'épuisement. "Diverses solutions existent, qui s'adaptent aux profils de l'aidant et du proche accompagné, afin d'éviter l'épuisement physique et psychique", explique Frédérique Seels, Vice-présidente en charge de l'autonomie des seniors.

Crédits photo : Istock