Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Saint-Hubert, chasseur pénitent

Publié le 20 octobre 2019 | Découvrir le Nord

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

En cette fin octobre 2019, le Nord célèbre la Saint-Hubert, patron des chasseurs, au Mont des Cats à Godewaersvelde et à l'abbaye de Vaucelles ce dimanche 27 octobre. Mais qui était Saint-Hubert ?

Né en Aquitaine vers 660, Hubert est un aristocrate assez peu porté sur la religion. Hubert est surtout un chasseur impénitent. La chasse, il l’aime tellement que l’histoire raconte qu’un jour de Vendredi saint, il sécha la messe pour s’en aller chasser.

Seul dans les bois, il fait une bien étrange rencontre : celle d’un cerf portant sur la tête un crucifix auréolé d’une lumière intense. Le cerf l’apostrophe en ces termes :

Hubert, Hubert ! Jusqu’à quand poursuivras-tu les bêtes dans les forêts ? Jusqu’à quand cette vaine passion te fera-t-elle oublier le salut de ton âme ?

Effrayé, Hubert fait pénitence de ses pêchés et se convertit avant de devenir évêque de Tongres et de Maastricht. Mort en 727, il a été canonisé le 3 novembre 743.

Les chevaux de la Saint-Hubert dans la campagne de Vaucelles. Photo Philippe Houzé.

 

La culture populaire a fait de Saint-Hubert le patron des chasseurs, des forestiers et d’une façon générale, de tout ce qui touche à l’environnement. Par extension, il est aussi devenu le protecteur des chiens et des chevaux et est fêté tous les 3 novembre.  

Cette fête est notamment célébrée au Mont des Cats, les 19 et 20 octobre 2019 et à l’abbaye de Vaucelles, dans le Cambrésis.

Celle-ci honorera la Saint-Hubert le 27 octobre, avec notamment à 12 h, la traditionnelle bénédiction des chevaux, et à 13 h, un rallye équestre.