Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Ce que le Nord fait pour les communes rurales

Publié le 19 septembre 2019 | Solidarité entre les territoires

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Nord accueille du 20 au 22 septembre au ValJoly, dans l'Avesnois, le congrès national des maires ruraux de France. L'occasion de se pencher sur le rôle et l'importance du Département du Nord pour les 474 communes rurales du territoire.

Vous avez dit rural ?

Les 474 communes rurales du Nord ont été définies dans une délibération cadre adoptée en 2016. Elles regroupent les communes situées en territoire peu denses et très peu denses (402 des 474 communes rurales) ainsi que les communes de moins de 2 000 habitants dans un secteur de densité intermédiaire. Onze communes "bourg-centres" de moins de 7 500 habitants et rayonnant dans un secteur rural complètent la liste.

Vidéos

C'est un constat qui ne va pas de soi pour le visiteur : le Nord est l'un des départements les plus ruraux de France. Près de 550 000 Nordistes (sur une population totale de 2,6 millions d'habitants) vivent aujourd'hui dans 474 communes rurales (sur 662).

Pour ces collectivités, et pour les habitants qui y résident, le Département est un partenaire incontournable à bien des égards.

Permettre la réalisation de travaux utiles

Le Nord consacre en 2019 près de 40 millions d'euros à ses aides à l'aménagement, à travers deux dispositifs: les Projets Territoriaux Structurants (PTS) et l'Aide départementale aux Villages et aux Bourgs (ADVB).

Cette dernière est destinée aux communes de moins de 5 000 habitants pour des travaux améliorant le service au public (construction d'une école, rénovation d'une mairie, d'une église, création d'un plateau sportif, aménagements qualitatifs des espaces publics etc.)


À Hamel, dans le Douaisis, le Département a financé les nouveaux aménagements et l'éclairage du centre-ville.

L'aide départementale peut atteindre jusqu'à 300 000 euros. Dans certains secteurs, sans cette aide départementale, les travaux ne pourraient pas être réalisés.

Les communes rurales sont également éligibles à l'aide aux bordures et trottoirs, le long de routes départementales.

Favoriser la mobilité

Pour faciliter le quotidien des habitants, le Département finance plusieurs dispositifs à destination des collégiens scolarisés dans un établissement situé en milieu rural :

  • le transport des élèves vers les établissements culturels

  • le transport des élèves vers les piscines, et s'il n'y pas de piscine à proximité, des stages intensifs d'une semaine de natation en 6ème au ValJoly.

Le Nord a également lancé cette année un appel à projets pour susciter de nouvelles solutions pour la mobilité en milieu rural. Les projets retenus seront financés grâce à une enveloppe d'un million d'euros sur 2 ans.

Numérique : tous connectés !

C'est l'un des plus gros chantiers d'infrastructures en cours actuellement sur notre territoire : le déploiement de la fibre.

Hors agglomérations (Lille, Valenciennes, Dunkerque, Douais, Cambrai, Maubeuge), le raccordement au très haut débit est assuré par le syndicat mixte 59/62 et cofinancé à hauteur de 22 millions d'euros par le Département du Nord.

Tous les foyers devraient être éligibles d'ici le début de l'année 2022. 

Le Nord s'engage également dans la lutte contre les zones blanches en soutenant le projet d'application "Tu Captes ?", dévelopée par la Région Hauts-de-France, et en financant la détection des zones les moins bien couvertes.

Pour un logement de qualité

Si la problématique du logement est particulièrement sensible dans les métropoles, il est aussi parfois compliqué de se loger en milieu rural. Pour y remédier, le Département du Nord propose deux dispositifs ciblés, sur la base d'appels à projets :

  • l'aide à la création de logements communaux (dans d'anciens bâtiments publics par exemple)

  • l'aide à la transformation de bâtiments agricoles en logements, pour des particuliers.

Votre Département agit également via Partenord Habitat, bailleur social et bras armé de la collectivité pour le logement. Pour la période 2018-2021, le Nord mobilisera 19 millions d'euros en soutien des projets menés par le bailleur, notamment en milieu rural.

Et le sport ?

Chaque année, pendant les vacances scolaires, 12 000 petits Nordistes des accueils de loisirs ruraux bénéficient de l'opération Village en sport.

En partenariat avec les comités sportifs, ils découvrent de nombreuses disciplines sans avoir à se déplacer.

Rendez-vous dès les prochaines vacances de la Toussaint !