Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Apiculteur/apicultrice, pourquoi pas vous ?

Publié le 22 juin 2019 | Solidarité entre les territoires

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Passionné de nature, sensible au devenir de notre planète, fasciné par les insectes, et si l’apiculture devenait votre nouvel hobby ? L’apiculture est accessible à tous, de 15 à 99 ans, il faut juste connaître quelques bases et suivre une formation d’une vingtaine de jours.

Le Département soutient l'installation de ruchers communautaires

Le Département soutient l'activité des apiculteurs en proposant l'installation de ruches sur certains sites départementaux, à titre gratuit. Deux partenariats avec les associations Abeilles en Pévèle et Apinord ont déjà donné lieu à l'installation de 60 ruches notamment sur des espaces naturels en Pévèle et en Flandre intérieure. Il s'agit principalement de ruchers communautaires qui permettent à des apiculteurs bénévoles de faire perdurer l'abeille sur notre territoire. Un travail particulier est mené sur l'abeille noire, abeille ancestrale de notre Département, qui est plus douce et plus petite que les autres abeilles.

Objectif : atteindre les 200 ruches d'ici 2020.

Où se former ?

Auprès des ruchers écoles du Département : consulter la liste 

 

C'est réservé à des professionnels ?

Non ! L'apiculture peut être pratiquée par tous, dès 15 ans. Il suffit juste d'être passionné, patient, travailleur et de suivre une formation.

C'est difficile ?

L'apiculture n'est pas une activité difficile en soi, mais c'est une activité pointilleuse et précise.

C'est long ?

Il vous faudra 1 an seulement à raison d'une quinzaine de jours de formation qui peuvent se dérouler les week-ends. Ces journées de formation s'étalent sur une année afin de vous faire découvrir toutes les saisons de la vie d'une ruche.

C'est cher ?

Non, selon les associations, le coût de la formation varie entre 150 et 200 euros pour l'année. En général, l'association fournit l'équipement (vareuse, paire de gants...).

Ça demande du temps ?

Oui plutôt ! Être apiculteur nécessite de suivre la vie de la ruche tout au long de l'année et cela demande une présence au moins hebdomadaire. Une saison apicole s'étale du réveil des abeilles après l'hiver à la récolte du miel, en passant par le nettoyage de printemps, le changement des cadres, les traitements, l'introduction des reines...

Les abeilles ça pique ?

Oui et non ! Leur vocation est de butiner et de protéger la reine dans la ruche, pas de piquer ! Elles piquent seulement pour se défendre ou quand elles se sentent menacées. L'abeille noire, abeille ancestrale de notre Département, est réputée pour être calme et douce.

Installer des ruches dans mon jardin c'est possible ?

Oui à condition de respecter la réglementation en vigueur concernant les distances à respecter autour de la ruche (se renseigner auprès de la Préfecture).

Je pourrai récolter mon miel ?

Oui bien sûr ! En ayant été formé au préalable, mais libre à vous de récolter et de consommer votre miel. Il prend d'ailleurs différents tonalités et goûts en fonction de l'environnement autour de la ruche.