Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Douai : Arthur, 10 ans, peint pour aider les sans-abris

Publié le 13 juin 2019 | Culture Sport

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

L’association et librairie douaisienne "La Baraque aux Arts" accueille depuis fin 2018 les toiles d’un seizième artiste un peu particulier. Il s’agit en effet d’Arthur Soufflet, originaire de Cambrai. Du haut de ses 10 ans, il vend ses toiles pour nourrir les sans-abris.

Informations pratiques

La Baraque aux Arts
7 rue Léon Gambetta
59 500 Douai
www.labaraqueauxarts.com

Arthur est un petit garçon comme les autres, avec une imagination sans limite. Son plus grand rêve ? Pouvoir acheter une maison pour donner un toit aux SDF. C'est lors d'une promenade à Saint-Malo avec ses parents que tout a commencé.

Il y avait un SDF dans la rue et tout le monde changeait de trottoir. J'ai alors demandé à mes parents de lui donner une pièce, mais pour moi, ça ne suffisait pas. Mes parents m'ont ensuite expliqué que si je voulais vraiment aider ce monsieur, il fallait sans doute faire quelque chose en plus

raconte Arthur Soufflet. 

À partir de là, l'idée a commencé à germer dans l'esprit d'Arthur. Également passionné de dessin et de peinture abstraite, le petit garçon, alors âgé de 4 ans, a eu l'idée de vendre ses créations pour récolter de l'argent destiné aux sans-abris.

Cela a commencé par de petites expositions chez lui, et puis progressivement, l'initiative du jeune homme a gagné en succès. Celui-ci a alors pu aller distribuer lui-même de la nourriture et des couvertures aux sans-abris.

Avec l'argent récolté, je vais acheter plein de trucs pour les SDF avec ma maman ou mon parrain. On prend de la nourriture, des couvertures et aussi des doudous, car je pense qu'on a toujours besoin de quelque chose à câliner

ajoute Arthur.

Décembre 2018 : La Baraque aux Arts ouvre ses portes à Arthur

Philippe Théret, Président de l'association "La Baraque aux Arts" est très heureux d'avoir laissé Arthur exposer. Dans ce lieu atypique, à la fois librairie collaborative et galerie d'art, Arthur a tout de suite été accepté et mis en avant par les 15 autres artistes qui se partagent l'endroit.

Pour nous, c'était tout à fait naturel de l'aider et de l'accompagner dans sa démarche. Ce qu'il fait témoigne d'une bienveillance et d'une générosité sans égal. Voir des enfants comme ça, ça donne confiance en l'avenir
assure Philippe Théret.

Suite à cela, un engouement médiatique fort est né autour de l'initiative d'Arthur, qui a récemment reçu l'Ordre du mérite. Le petit garçon a également été sélectionné pour être l'un des 7 enfants héros du prochain film de Gilles de Maistre, produit par Disney.

Arthur est très souvent sollicité en ce moment mais il reste l'enfant qu'il a toujours été. Cela n'altère en rien sa démarche, qui est naturelle et évidente pour lui. Il fait les choses avec passion. Il continue de faire les choses comme il l'entend, sans rien demander à personne. Et s'il choisit un jour d'arrêter, on ne l'en empêchera pas

explique Peggy Poupart, la maman d'Arthur.

Arthur a cependant l'air bien décidé à continuer de peindre et d'aider les sans-abris comme il le fait depuis 6 ans maintenant.

Quand je vais distribuer les affaires aux SDF, certains me demandent pourquoi je fais ça ou me disent que je devrais arrêter. Mais moi, je suis déterminé à poursuivre mon aventure

conclut-il.