Version imprimable - Nouvelle fenêtre

RSA : de nouveaux contrats pour une insertion durable

Publié le 11 juin 2019 | Insertion Emploi

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Département du Nord a signé une convention avec Pôle emploi pour renforcer la coopération et la mobilisation autour du retour à l'emploi des allocataires du RSA. Parmi les objectifs fixés, le financement de contrats aidés, dont 400 parcours emploi compétences. Explications.

Réussir sans attendre

Infographie coach emploi

Les parcours emploi compétences

400 : c'est le nombre de PEC que le Département du Nord va financer pour soutenir le développement de l'emploi local dans le secteur non-marchand, dont 100 sur les secteurs en tension comme les services d’aide à la personne.

Les autres articles

Ce contrat est une chance : il me permet de retrouver un travail, une vie sociale et j'espère pouvoir concrétiser mon projet professionnel.

Xavier fait partie des quatre personnes qui viennent de s'engager dans un PEC avec l'EHPAD des Flandres ou celui des Acacias à Tourcoing. Son rôle ? Assurer le petit entretien du bâtiment : changer une ampoule, remettre une chambre à neuf... Stéphanie elle est agent hôtelier. Elle amène le petit-déjeuner aux résidents et assure le nettoyage des chambres. Elle ambitionne de se former pour trouver un emploi pérenne.

Avec le PEC qu'elle vient de signer, Nathalie a un emploi garanti d'un an à l'EHPAD des Flandres de Tourcoing et va bénéficier d'un suivi.

Un accompagnement dédié et un accès facilité à la formation

Les PEC ont en effet pour vocation d'assurer l'insertion durable des allocataires du RSA sur le marché du travail en proposant un contrat d'un an, à raison de 20 heures par semaine.

Pour ce faire, les personnes bénéficient d'un accompagnement dédié, d'un accès facilité à la formation et vont ainsi acquérir des compétences. Autant de critères qui garantissent l'efficacité de la démarche. 

Pour le directeur de l'EHPAD des Flandres, Eric Lenoel, ce dispositif est gagnant/gagnant :

Il offre un tremplin vers un emploi pérenne aux personnes en recherche d'emploi qui vont ainsi apprendre à connaître le fonctionnement de notre établissement, et peut-être pouvoir intégrer l'équipe à plus long terme. Cela donne du sens à notre action.

Différents leviers mis en place pour réduire la précarité

La signature de ces contrats est l'un des leviers mis en place par le Département du Nord et Pôle emploi.

Tous deux ont officialisé ce renforcement de leur coopération et de leur offre de services respective par le biais d'une convention signée le même jour à l'EHPAD des Flandres par Doriane Bécue, vice-présidente du Département en charge de l'Insertion et du retour à l'emploi et de Caroline Riffard, directrice territoriale Pôle emploi Nord en présence de Geneviève Mannarino, vice-présidente en charge de l'Autonomie.

Cette convention d'une durée de trois ans s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Le Département du Nord est le premier à avoir contractualisé avec l'État

a rappelé Doriane Bécue avant de citer les différents leviers mis en place, tels la création de sept Maisons Départementales de l'Insertion et de l'Emploi, la mise en place d'un entretien d'orientation dès le premier mois suivant l'inscription au RSA, le coach emploi qui permet un accompagnement intensif sur une période de trois mois (au minimum 1 rendez-vous par mois et par semaine), les Parcours d'Insertion par l'activité Économique animés par Pôle emploi, la coopération entre Pôle emploi et les plateformes départementales de l'emploi ou encore le financement de contrats aidés (PEC et CIE).

Notre ambition est d'agir vite, de réussir sans attendre pour réduire la précarité dans le département

a ajouté la vice-présidente.

Une ambition partagée par Pôle emploi :

Pour que cela fonctionne, il faut fluidifier les parcours, et mettre nos moyens en commun pour faire encore plus

a conclu Caroline Rifflard.

En développant de nouveaux dispositifs innovants, le Département du Nord a permis à près de 18 000 Nordistes allocataires du RSA de retrouver le chemin de l’emploi. Son objectif est de passer sous le seuil des 100 000 foyers allocataires du RSA d’ici la fin du mandat. Ils sont 107 000 actuellement dans le Nord.

 

Photo de Une : Xavier s'est engagé récemment dans un Parcours Emploi Compétences au sein d'un EHPAD de Tourcoing. Photos : Cédric Arnould