Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Nouveau look pour le collège Paul Éluard de Roncq

Publié le 21 mai 2019 | Collège Éducation

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Au collège Paul-Eluard de Roncq on attend avec impatience les vacances d'été pour... refaire les façades ! Objectif : intégrer encore mieux le collège dans son environnement urbain pour le bien-être de tous.

En chiffres

72 collèges nordistes bénéficient en 2019 de gros travaux de réhabilitation financés par le Département.

Les autres articles

Le ravalement des façades des bâtiments principaux du collège Paul-Eluard étaient attendues depuis longtemps. Et pour cause, les bâtiments (l'externat, la restauration et l'administration) ont été construits dans les année 1970.

La réfection des façades va apporter un nouvel éclat et un nouvel élan à notre établissement

se réjouit le principal Alain Corteville.

En visite dans l'établissement vendredi 17 mai, Joëlle Cottenye, vice-présidente en charge de l'Éducation et des Collèges, a rencontré les élèves et l'équipe éducative pour leur présenter le projet. 

Le Département est très attentif à ce qui se passe dans et autour des collèges. Nous avons cherché à apporter une plus-value à cet établissement, à lui donner une touche de modernité pour y faciliter les apprentissages

a déclaré Joëlle Cottenye. 

Ces travaux de ravalement représentent un investissement de 185 000 euros. Ils s'inscrivent dans le cadre du programme Gros Entretien Renouvellement (GER) qui consacre en 2019 66 millions d'euros aux travaux de construction et de réhabilitation des collèges nordistes.

Le collège va retrouver de la couleur ! C'est important pour l'établissement et pour la ville aussi de porter ce message tourné vers l'avenir

assure Rodrigue Desmet, maire de Roncq.

Une réhabilitation en harmonie avec l'espace urbain environnant 

En effet, l'architecte des travaux a conçu la réfection des façades en accord avec l'environnement du collège. L'utilisation de deux teintes (rouge-brun et blanc cassé) a ainsi vocation à structurer et à valoriser l'espace urbain.

Au cours d'un temps d'échange fructueux réunissant autour de la table la vice-présidente du Département, les conseillers départementaux, l'équipe enseignante, des parents d'élèves, des membres du conseil municipal et des représentants du Département, une idée a émergé : permettre aux élèves de mieux s'approprier leur collège grâce à un travail collectif et transversal autour des œuvres de Paul Éluard.