Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Planter au collège: quand nos jeunes pousses jardinent

Publié le 07 mai 2019 | Collège Éducation

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Les collégiens du Nord ont la main verte ! Pour l'arrivée du printemps, certains se sont armés de leurs outils de jardinage afin de créer un potager dans la cour de récréation et mettre à l'honneur la nature au sein de leur établissement.

Depuis 2001, le Département s'associe à l'Inspection académique du Nord et aux Espaces naturels régionaux autour de l'initiative "Planter dans la cour du collège", afin de sensibiliser les élèves à l'agriculture locale et à la sauvegarde de la biodiversité.

Pour la 16ème édition, certains établissements n'ont pas hésité à créer dans la cour de récréation de véritables jardins. Plusieurs potagers, haies bocagères, jachères fleuries, haies séparatives et micro-vergers ont vu le jour. 85 collèges ont participé cette année.

Les élèves sont enthousiastes à l'idée de cultiver eux-mêmes. C'est souvent une première pour eux.

Au lieu de rester en permanence, on va jardiner. Ça nous occupe et c'est différent de ce qu'on fait d'habitude au collège. Ça donne un sens à l'établissement

confie Anthonin, élève de 4ème au collège Roger Salengro de Houplines.

Des légumes régionaux proposés aux collèges

Grâce à l'opération "Planter dans la cour du collège", 78 kits de semences et bulbes de variétés régionales ont été distribués. C'est un moyen pour les collégiens de découvrir des productions spécifiques à la région, qui font partie de notre patrimoine.

C’est par des actions très concrètes comme celle-ci que le Département a vocation à agir pour le développement durable et à sensibiliser des générations de collégiens à l’enjeu de transition écologique qui nous concerne tous

affirme Patrick Valois, vice-président en charge de la Ruralité et de l'Environnement.

L'initiation au jardinage est aussi un moyen de sensibiliser à la sauvegarde des espèces végétales et animales, puisque les nouveaux espaces créés permettent d'attirer les insects pollinisateurs, les oiseaux ou les papillons.

C'est par exemple le cas au collège Roger Salengro.

Les élèves sont aussi intéressés par les animaux, donc on leur a préparé des petites fiches sur les oiseaux ou les insectes. L'envie d'attirer beaucoup d'espèces différentes les motive encore plus à s'investir 

observe Jérémie Pira, assistant d'éducation et responsable du "club nature" au collège Salengro.

Les beaux jours arrivant, les premières pousses ne devraient pas tarder à sortir de terre dans la cour des collèges nordistes.