Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Repair Café : rien ne se jette, tout se répare

Publié le 15 avril 2019 | Solidarité entre les territoires

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Que faire d'un grille-pain cassé, d'un écran qui ne s'allume plus ou d'un cadre en bois fendu ? Les jeter ? Au contraire ! La mise en place d'un "Repair Café" au Forum des Sciences, par le service développement durable de la Ville de Villeneuve d'Ascq, permet de réparer des objets de la vie courante, évitant leur mise en déchet.

Inscriptions

Inscriptions au préalable par téléphone ou mail : précisez le type d'objet que vous voulez réparer, l'équipe du Repair Café pourra ainsi prévoir l'outillage adapté !

Service développement durable au tél. 03 20 43 19 50 ou ddvascq@villeneuvedascq.fr

Prochain Repair Café le lundi 20 mai à 18 h 30 

Où trouver un Repair Café ?

Rendez-vous sur le site https://repaircafe.org 

Le saviez-vous ?

Chaque fois qu'un objet est réparé, celui-ci est pesé sur une balance, pour calculer combien de kilos de déchets auront été évités. En 2018, 712 kg d'objets ont été remis en état au Repair Café de Villeneuve d'Ascq.

Munie de son vieux grille-pain et de sa bouilloire, Mikka attend patiemment son tour. C'est la deuxième fois qu'elle se rend au "Repair Café" de Villeneuve d'Ascq. Dans ce lieu, on répare gratuitement toutes sortes d'objets de la vie courante : vaisselle, petits appareils électroménagers, vêtements, vélos, ordinateurs...

La seule condition, c'est que les objets soient faciles à transporter. Inutile donc de venir avec son congélateur ou sa machine à laver !

Les gens n'en peuvent plus de jeter. C'est un nouveau mode de fonctionnement à mettre en place pour ne pas polluer davantage la planète 

explique Mikka.

Et cette nouvelle façon d'envisager la vie de nos objets attire de plus en plus d'adeptes.

J'essaie d'aller vers le zéro déchet. J'avais déjà participé à des ateliers de fabrication de cosmétiques "au naturel". J'essaie maintenant de faire durer tout ce que j'utilise le plus longtemps possible  

souligne Murielle, Villeneuvoise.

Échange de savoirs-faire  

Cette jeune retraitée a fait l'acquisition d'une machine à coudre toute neuve. Mais elle n'avait pas encore pris le temps d'en étudier le mode d'emploi. Avec Jacques, son instructeur, elle s'exerce à faire passer un fil dans sa machine "pour confectionner ses doubles rideaux"

Hé oui, le Repair Café n'est pas seulement un endroit où l'on remet en état les appareils usagés ! C'est aussi un espace où l'on échange sur des savoirs-faire et des techniques parfois quasi-oubliées. 

Plus de 40% des personnes s'adressent à nous pour obtenir un conseil, une aide pratique... Par exemple, on me demande fréquemment comment utiliser tel logiciel informatique ou sauvegarder des données sur un disque dur  

confirme Julien Potteau, bénévole au Repair Café et informaticien de métier.

  

Créé fin 2015, le Repair Café s'appuie sur une douzaine de bénévoles aux compétences variées (mécaniciens, techniciens télécom, couturières, ingénieurs en électronique...), dont quelques jeunes issus de l'IME, Institut Médico Éducatif, Dabbadie. Actifs ou retraités, tous partagent la même envie d'apprendre et de transmettre leurs savoirs, en toute convivialité.  

On traque la panne, c'est un peu comme un jeu. Il faut être large d'esprit et ne négliger aucune cause : il n'est pas rare qu'un problème puisse provenir d'une prise électrique ou du cordon de branchement d'un appareil. Parfois, on nous amène des objets un peu "vintage" comme les magnétoscopes et là, c'est un vrai plaisir de les réparer.  

"On recrée du lien avec les habitants du quartier"

Mais, pour l'équipe du Repair Café, rien ne remplace la satisfaction de voir des familles repartir avec un objet en état de fonctionner.

On veut recréer du lien social. Le Repair Café joue un rôle important pour faire connaître le Forum des Sciences aux habitants du quartier. Il arrive qu'après un premier dépannage, les familles reviennent avec leurs enfants pour découvrir nos expositions  

constate Thierry Dagniaux, chargé de la programmation au Forum départemental des Sciences. 

Le Forum des Sciences est un lieu central, bien adapté à ce type d'événement. Chaque année, la fête de l'éco-attitude organisée mi novembre, permet d'aller plus loin dans la sensibilisation du public, avec des ateliers sur les thèmes des économies d'énergie ou de l'éco-consommation

confie pour sa part François Lacroix, responsable du service Développement Durable de la Ville de Villeneuve d'Ascq.