Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Conseil Départemental des Jeunes : début de mandat au ValJoly

Publié le 19 mars 2019 | Collège Éducation

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Les 12 et 13 mars, les 82 élus.es du Conseil Départemental des Jeunes se sont réunis en séminaire au ValJoly. Un temps pour apprendre à se connaître, découvrir l'institution départementale et choisir ses premiers projets.

Certains se sont levés très tôt pour prendre le bus ce mardi matin. Venus des 41 cantons du Département, ces élèves de 5ème ont rendez-vous au ValJoly, pour le lancement du mandat 2018-2020 du Conseil Départemental des Jeunes (CDJ). 

Je suis fière de représenter mon collège et mon canton

témoigne Yasmine du collège Charles Eisen à Valenciennes.

C'est intéressant de voir qu'en tant que collégien, on peut faire bouger les choses. 

Après avoir découvert ou redécouvert le site, c'est équipés de leur boîte à outils contenant blocs-notes, stylos, badges et flyer informatif que les élus juniors se sont rendus dans l'auditorium pour en savoir plus sur leur nouvelle fonction et leur département.

Un échange sous forme de questions-réponses qui révèle un intérêt certain pour les sujets liés à l'aide à la personne ou la dépense publique :  est-ce que le Département construit des salles de sport dans les collèges ? Comment le Département s'occupe t-il des personnes âgées ? Quel est le budget du Département ?

L'occasion pour eux de prendre progressivement conscience des enjeux liés au mandat d'élu, sous le regard approbateur de Marie-Annick Dezitter, vice-présidente du Département du Nord en charge de la santé, de la prévention et de la communication, et déléguée du CDJ : 

Ici, vous n'êtes pas des élèves mais des élus. Vous êtes curieux et ouverts, vous avez beaucoup d'idées à concrétiser.  

Ces idées, chacun d'entre-eux pourra les mettre au service des deux projets qu'il aura choisis, parmi les 16 proposés. 

Pour Alicia, ce sera la médiation animale dans les maisons de retraite :

C'est un sujet qui me touche, la solitude des personnes âgées. Je suis certaine que ça peut marcher.

La lutte contre le harcèlement scolaire, projet déjà retenu l'an dernier et à nouveau proposé suite à l'engouement qu'il a suscité, fait aussi partie de son choix :

Il y en a trop ! c'est urgent d'améliorer cette situation. 

Quelques architectes en herbe se sont inscrits pour le projet construction de collège : ils seront amenés à visiter un collège mais aussi à donner leur avis et leurs attentes sur le bâti, directement auprès des professionnels du Département.

Autres projets ayant retenu l'attention : un partenariat avec le Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) pour l'élaboration d'un film pédagogique et d'actions préventives liées aux agressions subies par les sapeurs-pompiers, lors de certaines interventions et l'organisation d'une opération "Vis mon handicap" au collège. Par ailleurs, à l'occasion des 30 ans du CDJ, certains de ses jeunes élus auront pour mission d'en rechercher les anciens membres. 

Pour faire vivre ces projets et permettre à tous de suivre leur actualité, le CDJ se dote d'un pôle communication. Il permettra aussi de réfléchir sur la communication numérique du Département et sa présence sur les réseaux sociaux. Un projet bien compris par Jean, qui n'a pas attendu la fin du séminaire pour commencer :

Là je retweete le tweet du Département sur le CDJ. C'est important de partager l'info ! 

Partagés et présentés, tous les projets le seront assure Sophie Le Flamanc, directrice de Cabinet du Président du Département du Nord : 

chaque projet aboutira à une réalisation concrète. Une enveloppe budgétaire est prévue à cet effet. 

C'est en flânant dans les collections du MusVerre que le CDJ a clos ces deux jours d'échange.

Prochaine réunion pour poursuivre le travail en groupe projet : le 24 avril. 


Les jeunes élus du CDJ entourés de Marie-Annick Dezitter et de Sophie Le Flamanc.