Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Votre coach : un allié pour décrocher un job !

Publié le 02 avril 2019 | Insertion Emploi

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Proximité, réactivité, exclusivité…. Le suivi personnalisé proposé par les coachs emploi des Maisons départementales de l’Insertion et de l’Emploi est un vrai tremplin pour le retour à l’emploi des allocataires du RSA. Interview croisée d’une coach et la Nordiste qu'elle accompagne.

Coach pour allocataire, ça consiste en quoi ?

Emmanuelle Gay, coach : C'est mettre en place la dynamique nécessaire pour accéder à l'emploi. On aide les allocataires à construire leur projet professionnel, à identifier leurs compétences et à avoir ce petit plus qui peut aider à décrocher un job. Souvent il ne manque plus grand chose ! En parallèle, on travaille "en coulisses" avec la plateforme départementale emploi pour préparer et mobiliser des offres d'emploi.

 

Comment s'est passé votre premier rendez-vous ?

Lisa Lejczyk, allocataire : J'ai raconté mon parcours à ma coach qui m'a vraiment écoutée : diplômée d'un Bac+5 en espagnol, j'ai exercé dans un collège et cette expérience m'a révélé que ça ne me convenait pas... Je réfléchis désormais à m'orienter vers le secteur culturel et artistique. Avec ma coach, nous avons déterminé ensemble des pistes professionnelles, sélectionné des secteurs d'activité et des offres d'emploi.

 

Quelle est la particularité de ce coaching ?

Emmanuelle Gay : On se voit une fois par semaine pendant trois mois. C'est un coaching intensif et personnalisé. On peut suivre ainsi les différentes étapes de préparation de candidature et de recrutement. L'objectif est que l'allocataire soit autonome et retrouve de l'aisance pour rédiger son CV, sa lettre de motivation... On utilise également ces 3 mois pour lever les freins au retour à l'emploi en apportant des informations sur la mobilité, la garde d'enfant, l'acquisition de matériel informatique...

 

Qu'est-ce qui vous plaît dans cet accompagnement ?

Lisa Lejczyk : Grâce à ma coach, je garde la motivation. Je peux lui téléphoner dès que j'ai une question, je suis reçue rapidement, il y a une exclusivité dans les échanges. J'ai des devoirs avant les rendez-vous... et souvent une grande liste de questions à laquelle ma coach répond. On fait un vrai travail d'équipe !

 

Quel est le bilan après quelques semaines ?

Emmanuelle Gay : Lisa espérait beaucoup travailler dans le secteur culturel mais nous avons regardé en parallèle les secteurs qui recrutent, comme le télé-marketing, en travaillant de près avec les plateformes départementales emploi. L'objectif était de se positionner dans un premier temps sur des postes alimentaires afin de retrouver une situation stable. Finalement, Lisa a réussi à décrocher un poste d'agent d'accueil vacataire dans un musée de la métropole lilloise. Une grande satisfaction. Elle m'avait sollicitée pour préparer l'entretien en amont et être moins stressée, cela semble avoir porté ses fruits !