Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Lille : 14 plans-reliefs à redécouvrir au Palais des Beaux-Arts

Publié le 15 mars 2019 | Culture Sport

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Depuis le 16 mars, les plans-reliefs de villes fortifiées peuvent être admirés de nouveau. Le Palais des Beaux-Arts de Lille a totalement réinventé le mode d’exposition de ces objets datant de 1740, pour une expérience de visite inédite : un projet auquel le Département s'associe.

Les villes présentées

  • Nord : Avesnes-sur-Helpe, Bergues, Gravelines, Lille.
  • Pas-de-Calais : Aire-sur-la-Lys, Calais.
  • Pays-Bas : Maastricht
  • Belgique : Ath, Charleroi, Menin, Namur, Audenarde, Tournai, Ypres.

En chiffres

Les plans-reliefs, c'est une salle de 1500 m2 et 400 m2 de plans, dont le plus grand recouvre 50 m2.

Infos pratiques

La collection est visible à l'adresse suivante :
Palais des Beaux-Arts
Place de la République
59 000 Lille

Plusieurs types de visites sont proposées

Trophées militaires ou jouets princiers, les plans-reliefs sont des objets uniques et innovants pour leur époque. Ils représentent toutes les villes au nord de Paris conquises par le roi Louis XIV. Aujourd'hui propriété de l'État, ces immenses maquettes ont une valeur inestimable.

Lille est la seule ville de région ayant une telle collection. Deux cents autres sont stockées aux Invalides
explique Bruno Girveau, directeur du musée.

L'assurance d'un renouveau pour le Palais des Beaux-Arts

Après la rénovation de l'Atrium en 2017, ce sont les plans-reliefs qui ont eu droit à une remise à neuf. Cette opération s'inscrit dans une vision beaucoup plus globale de ce que pourrait être le musée de demain.

Les plans-reliefs sont la deuxième brique d'un renouveau engagé par le Palais Beaux-Arts
révèle Bruno Girveau.

Pour satisfaire ce projet, le musée n'hésite pas à employer des moyens hors-normes. Ce sont pas moins de 15 restauratrices qui ont travaillé 10 mois pour donner une nouvelle jeunesse à ces plans-reliefs.

Une visite enrichie par le numérique

Afin de créer une proximité inédite avec le visiteur, le musée a aussi mis au point un dispositif de modélisation 3D, qui a demandé 7 mois de développement. Un plan-relief interactif de Lille, également disponible en ligne, permettra d'éclairer les différents points d'intérêt de la maquette, d'envoyer une carte postale à ses amis et de comprendre l'évolution de la ville vedette.

Le but est de mettre en regard une innovation d'hier avec les innovations d'aujourd'hui. C'est une plongée à 360 degrés dans la ville au 18ème siècle

assure Florence Raymond, chargée de la collection des plans-reliefs et des nouveaux médias.

Une imagerie totalement repensée modernisera la salle des plans-reliefs : vidéos explicatives, mosaïques tactiles et galeries destinées aux enfants aideront les visiteurs à se réapproprier le musée.