Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Jeumont : une maison regroupe les associations caritatives

Publié le 13 février 2019 | Solidarité entre les territoires

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Rassemblant les 4 associations caritatives de Jeumont, la Maison de la solidarité, ouverte en septembre 2018, a été inaugurée le 11 février 2019.

Maison de la Solidarité

Elle accueille le public chaque mardi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h.

Tél : 09 71 34 22 94.

Initiative unique dans la région, la ville de Jeumont a regroupé en un même lieu, la Maison de la solidarité, les 4 associations caritatives que compte la commune : le Secours populaire, la Croix rouge, les Restos du cœur et la Société Saint-Vincent-de-Paul.

Installée dans un ancien hangar industriel, la Maison de la solidarité a vu le jour en septembre 2018, après des travaux de mise en conformité et de modernisation réalisés en 2017.

Sur 2 383 m2, elle permet d’accueillir 300 à 400 bénéficiaires de la commune. Les locaux ont été pensés à la fois pour recevoir les marchandises dédiées à la distribution par camions et la distribution directe auprès des usagers.

Soutenir les associations locales

Pour Jean-Michel Rousseaux, adjoint aux Affaires sociales de la ville de Jeumont, qui a porté le projet,

la Maison de la solidarité est une réalisation innovante pour le territoire. Elle permet de mutualiser le fonctionnement des associations, dont l’encadrement est assuré par le CCAS de la ville. 

maison Solidarité Jeumont. Cédric Arnould Inauguration

Jean-René Lecerf, président du Département du Nord, a inauguré la Maison de la solidarité,
en compagnie de Benjamin Saint-Huile, maire, et d'Arnaud Decagny, vice-président en charge des Infrastructures. Photo Cédric Arnould.

 

Pour Jean-René Lecerf, président du Département du Nord, qui a procédé à l’inauguration des locaux le 11 février 2019,

il s’agit d’une très belle initiative, un projet ambitieux qui correspond à la volonté du Département de mettre l’accent politique sur les personnes les plus fragiles en soutenant les associations locales dont la connaissance du terrain est irremplaçable. Ce projet illustre aussi la philosophie du Pacte Sambre-Avesnois signé fin 2018 avec l'État et tous les élus, et qui vise à revitaliser ce territoire en accompagnant notamment les plus fragiles. 

La Maison de la solidarité représente un investissement de 835 000 euros, avec une aide départementale de 232 000 euros, au titre de sa politique d’aide en faveur des projets territoriaux structurants.