Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Êtes-vous incollable sur le carnaval de Dunkerque ?

Publié le 25 janvier 2019 | Découvrir le Nord

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le 2 février 2019, la bande de Fort Mardyck ouvrira la saison du carnaval, qui animera le littoral jusqu’au 23 mars.
Prêts à sortir vos masques ? On fait le point sur vos connaissances en 5 questions.

Envie de jouer? Avant de lire ce qui suit, testez-vos connaissances! 

 

1. Quelle est l'origine du carnaval ?

Réponse : la fête donnée pour le départ des marins-pêcheurs en Islande. Les origines du carnaval dunkerquois remontent au début du 17ème siècle. Les armateurs offraient aux marins-pêcheurs, avant leur départ pour 6 mois de pêche en Islande, un repas et une fête : la "foye" ainsi que la moitié de leur solde. De la foye naîtra la "Visschersbende" (bande des pêcheurs en flamand).

2. Comment appelle-t-on le déguisement des carnavaleux ?

Réponse : le clet'che. Il constitue l'identité carnavalesque. À l'origine, il était constitué de tissus de récupération et même, de sacs à patates. Aujourd'hui, plus sophistiqué et plus coloré, il se conserve pendant plusieurs années. On dit même qu'il ne faut pas le laver pour garder les traces des fêtes précédentes !

3. Quel bal fait l'ouverture du carnaval ?

Réponse le bal du Chat Noir. Le premier bal organisé par l'association des Quat'Z'Arts a eu lieu le 7 février 1921. En 1925, les Quat'Z'Arts s'inspirent du Chat Noir, le célèbre cabaret de Montmartre, pour le thème de leur bal. L'année suivante, ils réitèrent l'expérience en choisissant le thème du Moulin Rouge. Les Quat'Z'Arts ont trouvé leur identité : le bal du Chat Noir était né.

4. Que réclame la bande de Dunkerque quand elle passe devant l'hôtel de ville ?

Réponse : des harengs. C'est en 1962 que la municipalité organise pour la première fois un jet de harengs depuis le balcon de l'hôtel de ville. Ce geste n'est pas sans évoquer ce qui a fait la richesse de la ville et nourri les populations littorales pendant plusieurs siècles : la pêche en Islande. Aujourd'hui, près de 450 kilos de kippers, autre nom du hareng fumé, sont ainsi distribués. À Bergues, on ne lance pas du hareng, mais du fromage...de Bergues !

5. Quelle est la chanson emblématique du carnaval ?

Réponse : la cantate à Jean Bart. Jean Bart est né à Dunkerque en 1650 et a mené une vie de corsaire. La ville de Dunkerque lui a érigé une statue en 1845 et c'est à cette occasion que la chanson a été composée et chantée. Depuis elle fait partie intégrante du carnaval. Elle est entonnée lors du rigodon final, où les masquelours (carnavaleux déguisés) s'agenouillent et se tiennent les mains.

                                                                © Dominique Lampla

 

Photo du haut © Cédric Arnould