Version imprimable - Nouvelle fenêtre

À Houtkerque, le chantier de la nouvelle école a démarré

Publié le 31 janvier 2019 | Solidarité entre les territoires

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Département soutient les travaux de construction et réhabilitation de l'école de Houtkerque, au titre de sa politique d'aide aux villages et bourgs.

Le chiffre

En 2018, le Département a consacré 21,7 millions d'euros aux projets des communes de moins de 5000 habitants, dans le cadre de l'aide départementale aux villages et bourgs (ADVB).

Actualités

Niché aux confins de la Flandre intérieure, le petit village de Houtkerque compte 1013 habitants, pas moins de 18 associations et une école maternelle actuellement divisée en 3 parties, obligeant notamment les jeunes élèves à se déplacer d'un lieu à l'autre selon les moments de la journée.

Le village fait partie d'un Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) avec les communes de Bambecque et Oost-Cappel qui accueillent les élèves du primaire.

Un rêve en train de se réaliser

Le projet de réhabilitaion et d'extension, soutenu à hauteur de 250 000 € par le Département, prévoit de conserver les bâtiments actuels et de ne plus utiliser la salle municipale pour les repas et activités périscolaires des enfants. 

Cette nouvelle école, c'était un rêve. Le projet s'inscrit dans la rénovation du centre-bourg et va considérablement améliorer le service rendu à la population

explique Samuel Bever, maire de la commune.

La restructuration va en effet permettre d'optimiser le confort et la sécurité des enfants, mais aussi de libérer la salle municipale pour les nombreuses associations, les locations aux particuliers et les manifestations communales. 

En effet, le nouveau groupe scolaire comprendra un restaurant scolaire, deux classes supplémentaires pour accueillir des élèves du primaire, un espace pour les activités périscolaires et un dortoir. Le tout dans des espaces lumineux accessibles aux personnes à mobilité réduite et adaptés aux méthodes d'enseignement actuelles.

Les travaux ont démarré en novembre 2018 et devraient s'achever au printemps.

 

Photo: C. Arnould